28/02/2019 15:14
Le Service provincial de l'agriculture et du développement rural de Vinh Long (Sud) a organisé mercredi 27 février une cérémonie de signature d’un contrat de coopération entre la Société par actions de commerce et d’import-export Green Path et des coopératives spécialisées dans la culture de mangues de la province, en vue de l'exportation de mangues vers le marché américain.
>>Les mangues vietnamiennes bientôt exportées aux États-Unis
>>Tiên Giang veut exporter 400 tonnes de pommes de lait vers les États-Unis
>>An Giang: un premier lot de mangue tricolore expédié en Australie

Des mangues de Hoà Lôc de la province de Hâu Giang (delta du Mékong).
Photo : Xuân Du/VNA/CVN

La province de Vinh Long compte actuellement environ 44.500 ha de manguiers, avec une production de 440.900 tonnes/an, répartis majoritairement dans les districts de Vung Liêm, Mang Thit et Tâm Binh, dont quelque 93 ha aux normes VietGAP (bonnes pratiques agricoles vietnamiennes).

Nguyên Van Liêm, directeur adjoint du service provincial de l'Agriculture et du Développement, a déclaré que les exportations de mangues vers un marché difficile comme les États-Unis étaient un bon signe pour les produits agricoles de Vinh Long. Afin d’assurer la qualité des mangues exportées vers le marché américain, les agriculteurs devraient renforcer leur sens des responsabilités en respectant les engagements pris envers les entreprises en matière de production, de qualité, d’hygiène et de sécurité sanitaire des aliments, a-t-il ajouté.

Parallèlement, Green Path fournira un soutien en termes de compétences techniques et d'exigences demandées par les partenaires américains afin que les agriculteurs puissent modifier leurs habitudes de production conformément aux marchés d'exportation et étendre leurs activités agricoles.

Après près de 10 ans de négociations avec les États-Unis, les mangues vietnamiennes sont officiellement autorisées à entrer dans ce pays depuis lundi 18 février. Les États-Unis deviennent le 40e marché d’exportations des mangues du Vietnam.

Les mangues sont la 5e sorte de fruit dont l’importation vers le marché américain est autorisée, les autres fruits étant les litchis, longanes, ramboutans et pommes de lait.

Chaque année, les États-Unis importent près de 400.000 tonnes de mangues des pays d’Amérique latine dont le Mexique, le Pérou, le Brésil et le Guatemala. Ainsi, il s’agit d’un marché à haut potentiel pour les mangues vietnamiennes. Environ 3.000 tonnes de mangues du Vietnam prévoient d’être envoyées aux États-Unis, représentant 1% des mangues importées du pays.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Que vaut une visite guidée gratuite de Hanoï? Comment appréhender une ville avec une culture très différente lorsque l’on vient d’arriver? Hanoi Free Tour Guide vous donne la réponse.