27/11/2018 22:50
Vingt-six accusés ont comparu mardi 27 novembre devant le Tribunal populaire de Hô Chi Minh-Ville pour répondre de leur implication dans la perte des milliers de milliards de dôngs provoquée à Dông A Bank.
>>Deuxième instance pour l’affaire de "divulgation volontaire de secrets d’État"
>>Phan Van Anh Vu et 25 autres personnes poursuivies pour la grande perte de Dông A Bank
>>Blanchiment d'argent : DongA Bank n'a aucune relation avec Liberty Reserve

Phan Van Anh Vu (gauche) et Trân Phuong Binh.
Photo : VNA/CVN
 
Plus de 300 tiers intéressés et plus de 50 avocats ont également participé à ce procès en première instance.

Trân Phuong Binh, né en 1959, ancien directeur général et ancien vice-président du conseil d’administration, ancien président du conseil de crédit de Dông A Bank ; et Trân Kim Xuyên, né en 1958, ancien directeur général adjoint de Dông A Bank, sont  poursuivis pour "appropriation de biens par abus de pouvoirs d’un dépositaire public" et "actes volontaires contraires aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences".

Deux autres accusés, Phan Van Anh Vu, né en 1975, président du conseil d’administration de la compagnie par actions de construction Bac Nam 79 ; et Pham Van Phuoc, né en 1962, ancien directeur de la compagnie par actions des vivres de Nam Dinh, sont poursuivis pour "appropriation de biens par abus de pouvoirs d’un dépositaire public".

Selon l’accusation, par abus de leurs pouvoirs, Trân Phuong Binh et ses complices se sont appropriés de plus de 2.057 milliards de dôngs, et ont dérogé volontairement aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique et causé par ce fait des préjudices de plus de 1.551 milliards de dôngs, soit un total de plus de 3.608 milliards de dôngs de dommages.

Jusqu’à présent, Phan Van Anh Vu et Trân Phuong Binh ont payé respectivement 173 milliards de dôngs et 4 milliards de dôngs en réparation des dommages causés à Dông A Bank.

Phan Van Anh Vu avait été condamné fin juillet dernier par le Tribunal populaire de Hanoï à 9 ans de prison pour "divulgation volontaire des secrets d’État".

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Fête printanière de Côn Son - Kiêp Bac à Hai Duong

La cérémonie d’ouverture de la fête traditionnelle de Côn Son et de commémoration du 685e anniversaire du décès du vénérable Huyên Quang (1334-2019), troisième fondateur de la secte bouddhique Trúc Lâm (Forêt de bambous), s’est tenue mercredi 20 février dans la province de Hai Duong (Nord).