30/09/2015 17:54
Le 1er octobre, la société VinEco, filiale de Vingroup, lancera officiellement ses premiers légumes bio, vendus dans un premier temps uniquement dans les supermarchés Vinmart et Vinmart+.
>>Hà Nam : une compagnie japonaise envisage d’investir dans la production de légumes bio

Les légumes bio de VinEco sont cultivés avec des  technologies japonaises.
Photo : CTV/CVN

Il s’agit du premier lot de légumes depuis que Vingroup s’est lancé dans l’agriculture, il y a six mois. VinEco compte fournir chaque jour plus de 30 tonnes de légumes aux normes VietGAP et GlobalGAP (c’est-à-dire respectant un ensemble de critères de bonne pratique agricole dans la production, la récolte et le traitement après récolte).

Les légumes d’Eco sont de 14 types : liseron d’eau, courges amère et éponge, amarante, salade, concombre, etc. Ils sont cultivés dans des fermes implantées dans les districts de Tam Dao (province de Vinh Phuc), Cu Chi (Hô Chi Minh-Ville) et Long Thành (province de Dông Nai). Celles-ci sont équipées de technologies japonaises.

Grâce à l’application de techniques modernes et amicales pour l’environnement ainsi qu’au respect de règles strictes sur le choix des intrants, de l’eau, des semences, de l’emballage et de la conservation, les légumes de VinEco répondent à toutes les règles d’hygiène et de sécurité alimentaires.

Au début, ces légumes seront distribués uniquement dans les supermarchés Vinmart et Vinmart+, et chacun leur réservera une place spéciale.

Après le lancement de ses légumes bio le 1er octobre, VinEco présentera en décembre prochain ceux qu’elle cultive dans des serres avec des technologies japonaise et israélienne.

Née en mars 2015, la société VinEco se focalise sur les produits agricoles bio. Son désir est aussi d’encourager les entreprises et particuliers à se diriger vers une agriculture propre afin de protéger la santé des consommateurs.

Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.