25/02/2020 15:14
Le Fonds d'innovation et de créativité de l’Institut d’étude de mégadonnées (VINBDI - Vingroup Big Data Institute) relevant de Vingroup a dégagé un soutien financier d’une valeur de près de 20 milliards de dôngs destiné à trois projets de recherche afin de faire face à l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19).
>>COVID-19 : tous les 16 cas de contamination au Vietnam sont guéris
>>Le Vietnam pleinement capable de dépister le nouveau coronavirus
>>COVID-19 : le Vietnam durcit le contrôle des personnes venant de R. de Corée

Signature de l’assistance financière dédiée aux recherches sur l'épidémie de COVID-19, le 20 février à Hanoï.

Les recherches concernant l'épidémie de COVID-19 visent à développer des mesures d'urgence pour prévenir la propagation de la maladie et sensibiliser les services de soin et de protection de la santé publique aux procédés d’alerte précoce de la maladie.

Parmi les bénéficiaires de cette aide de Vingroup, on compte la Compagnie de vaccins et de production biologique N°1 (Vabiotech), l’Institut central d'hygiène et d'épidémiologie et l’Institut de formation en médecine préventive et santé publique.

Créé par Vingroup, le Fonds d’innovation et de créativité (VINIF) est chargé de soutenir les recherches scientifiques des organisations et individus et encourager le développement de technologies et l'innovation afin d’impulser des changements positifs et durables au Vietnam.

Le VINIF financera des projets scientifiques et sessions de formation liés aux données massives dans le but de proposer des produits et solutions technologiques efficaces au bénéfice de la communauté.
Plus concrètement, Vabiotech recevra 8 milliards de dôngs pour le projet de développement d’un vaccin contre le nouveau coronavirus. L'Institut central d'hygiène et d'épidémiologie bénéficiera de près de 7,5 milliards de dôngs dans la mise en œuvre du projet intitulé "Recherche sur les caractéristiques épidémiologiques et les infections respiratoires aigües causées par le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) au Vietnam". Pour sa part, l'Institut de formation en médecine préventive et santé publique bénéficiera de 4 milliards de dôngs pour le développement d’un système national d'alerte précoce de l'épidémie de COVID-19 afin d'évaluer le risque de contamination et élaborer un plan d’action d'urgence.

Le directeur de Vabiotech, Dô Tuân Dat, a partagé : "Le soutien financier de Vingroup est primordial pour notre équipe de recherche ainsi que pour la communauté de scientifiques vietnamiens dans la situation actuelle".

La totalité des assistances financières est réservée à l’étude, la production de vaccins à titre d’essai, la prévention d’infections et l’établissement des mesures nécessaires pour faire face au COVID-19 ainsi que la mise en place d’alertes précoces.

Créer un vaccin à titre expérimental

Le soutien financier du VINIF permettra l'intensification de prévention et de lutte contre l'épidémie de COVID-19 au Vietnam.

Selon la directrice de management du VINIF, Phan Thi Hà Duong, la responsabilité de l’association est de développer les activités de recherche scientifique et technologique au Vietnam. Afin de faire face à l’épidémie, le VINIF souhaite porter assistance aux chercheurs.

Ainsi, selon les prévisions, Vabiotech devrait produire 1.000 doses de vaccin contre le COVID-19.

L'Institut de médecine préventive et de formation en santé publique est chargé de développer un modèle d'analyse statistique, élaborer des outils de prévision épidémique et estimer les ressources nécessaires pour endiguer la maladie. L'Institut central d'hygiène et d'épidémiologie devrait étudier les caractéristiques épidémiologiques du virus, son processus d'infection et son évolution sérologique chez les personnes infectées ainsi qu’élaborer des mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie.

C'est la première fois que le ministère des Sciences et Technologies mobilise des ressources privées pour des recherches d’urgence comme dans le contexte actuel de l’évolution complexe du COVID-19, a informé Trinh Thanh Hùng.

Vingroup est la première entreprise privée à s'associer à l'État dans la lutte contre les maladies, au service de la santé publique.

Texte et photos : Hoàng Phuong - Minh Tuân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.