12/08/2018 23:07
La SARL VinFast et la compagnie Siemens Vietnam viennent de signer deux contrats portant sur la fourniture de technologies et de pièces détachées pour la fabrication de bus électriques.
 >>L'industrie automobile continue de séduire les investisseurs étrangers
>>VinFast ouvre son bureau en Europe et en Asie

La cérémonie de signature des contrats entre VinFast et Siemens Vietnam.
Photo : VNE/CVN

Ce sont des accords clés pour la chaîne de valeurs dans le secteur dédié à la fabrication de véhicules de transport public respectueux de l’environnement. Le premier modèle de bus électrique de VinFast devrait être lancé fin 2019.

VinFast développe également des véhicules personnels respectueux de l'environnement, tels que des motos électriques ainsi que des automobiles fonctionnant à l'essence répondant à la norme d'émission Euro 5.

Vo Quang Huê, directeur général adjoint de Vingroup en charge du projet VinFast, a déclaré que ces accords illustrent l'engagement de VinFast à produire des bus électriques sûrs, pratiques et de haute qualité pour offrir un avenir vert aux Vietnamiens. Il s’agit d’une solution avant-gardiste pour changer la physionomie du système de transport public dans le pays.

Près d’un an après sa création, VinFast a conclu une série d’accords importants avec des partenaires internationaux pour concrétiser sa vision.

Auparavant, Vingroup avait choisi Siemens comme partenaire pour la fourniture de solutions technologiques pour entreprises numériques, la construction d'un système de surveillance du cycle de vie des véhicules et l'exploitation de l'usine VinFast dans le cadre de la quatrième révolution industrielle.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.