16/10/2019 14:27
Comme tous les produits technologiques, le prix de la plupart des modèles de voiture perd en moyenne 10% de sa valeur par an. Sans oublier que les fabricants ont toujours tendance à réduire le prix des anciens modèles. Face à cette situation, VinFast lance une politique en faveur des intérêts des clients.

>>F1 : VinFast devient le sponsor officiel du Grand Prix du Vietnam
>>D’expériences inédites avec les premières voitures de Vinfast

 

Une voiture Vinfast sur route. Photo : VG/CVN


Après trois ans d'utilisation de sa berline actuelle, Nguyên Hoàng Long, souhaite changer de SUV. Grâce à ses amis, il rencontre un concessionnaire de voitures d'occasion à Hanoï. Cependant, M. Long à sa grande surprise, est sous le choc lorsqu’on lui annonce le prix de sa voiture.

Fin 2016,  il achète un sedan pour une valeur de 720 millions de dôngs. Trois ans plus tard, cette voiture ne vaut désormais plus que 440 millions de dôngs.

"Je ne pensais pas que la voiture perdrait de la valeur si rapidement", regrette M. Long. "Les gens disent qu’un produit perd environ 10% de sa valeur chaque année. La voiture se déprécie davantage la première année que les années suivantes. Néanmoins, la valeur d’amortissement pour les modèles japonais est généralement de 15%, contre 20-25% pour les autres du même type".

Après des recherches approfondies et devant faire face à la loi du marché, M. Long a accepté de vendre sa voiture malgré la perte de centaines de millions de dôngs.

Dinh Cuong, patron d'une concession automobile souligne que la plupart des voitures se déprécient. "Une voiture perd de sa valeur car elle est considérée comme ancienne, dépassée ou abîmée au cours de son utilisation" fait-il remarquer. C’est pour cette raison que de nombreuses personnes hésitent à acheter une voiture malgré l’utilité.

Une politique révolutionnaire

En tant que novice, le constructeur automobile vietnamien VinFast a trouvé la "clé" du problème pour dissiper les inquiétudes de ses clients.

 

Les voitures Vinfast séduisent de nombreux clients vietnamiens.

Photo : VG/CVN


Fin 2018, Pham Hông Duc (arrondissement de Dông Da, Hanoï) a commandé le modèle VinFast Fadil pour un montant de 442 millions de dôngs. À l'époque, son entourage s’inquiétait de son choix et lui conseillait d'attendre un peu pour mieux explorer le marché.

Un an plus tard, les faits lui ont prouvé qu’il avait fait le bon choix. À l'heure actuelle, pour posséder une voiture comme celle de M. Duc, l'acheteur doit dépenser 471 millions de dôngs. Grâce à son achat précoce, il gagne près de 30 millions de dôngs par rapport à sa valeur actuelle. Sans compter une série de privilèges que le constructeur VinFast offre à ses clients.

"Dans un premier temps, le constructeur m'a offert un forfait d’une valeur de 23 millions de dôngs comprenant une assurance, un film solaire, un entretien et une vidange. Les acheteurs VinFast de l’an dernier et d’aujourd’hui ont reçu une offre à Vinpearl pour la somme de 50 millions de dôngs. Par ailleurs, la marque automobile offre le parking pendant trois ans dans les Vinhomes et les centres commerciaux Vincom. Les frais de stationnement s’élèvent généralement à 20 millions de dôngs par an", déclare M. Duc.

Ainsi, au lieu d'être touché par la dépréciation, M. Duc bénéficie d’une centaine de millions de dôngs. Même en appliquant la règle des 15-20% d'amortissement après la première année d’utilisation, le propriétaire du Fadil a gagné au moins 30 millions de dôngs.

Une stratégie commerciale redoutable

Grâce à l’ensemble de ces dispositifs, VinFast innove la politique commerciale actuelle. Au départ, VinFast appliquait un prix de vente spécial sous la formule "Trois offres + Promotions". Le prix d’affichage d’une voiture est inférieur à 20-40% de sa valeur réelle. Le client peut ainsi acheter une voiture et profiter de l’expérience complète.

 

 Au volant d’une voiture Vinfast, les clients sont toujours satisfaits.

Photo : VG/CVN  


VinFast a annoncé une hausse des prix pour s’orienter vers la juste valeur de la voiture. La plus récente augmentation date du mois d’octobre 2019. Plus concrètement, le coût des deux modèles Lux A2.0 et Lux SA2.0 s’est élevé simultanément à 50 millions de dôngs.

Pour Dinh Cuong, VinFast allait à l’encontre de la tendance du marché. Dans le cas de Nguyên Hoàng Long, l’acheteur subit une "double" perte, due à la fois à la dépréciation de la voiture déjà opérationnelle et à la réduction du prix par le fabricant. Pour le moment, le prix de sa voiture est de 570 millions de dôngs,  au lieu de 720 millions de dôngs il y a trois ans.

"Cela montre que le fabricant affiche un prix supérieur à la valeur réelle de la voiture. Un constat qui prouve que lorsque le produit est lancé pour la première fois, le prix de vente est poussé au plus haut pour que le constructeur fasse de gros profits. Après, le prix est réduit pour augmenter les ventes", a analysé M. Cuong.

"La valorisation de la voiture d'occasion dépend de la qualité et du prix du nouveau produit de même type sur le marché. Grâce à l’augmentation du prix de vente de ses voitures chez VinFast, la voiture déjà commercialisée ne déprécie pas. Par ailleurs, VinFast lance régulièrement de nombreuses politiques préférentielles en faveur des acheteurs. Dans ce cas, c’est le constructeur qui subit la perte au profit des clients", a-t-il ajouté.


Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.