24/04/2019 00:19
Une conférence internationale intitulée "Environnement et développement durable: une priorité pour le partenariat entre le Vietnam et Wallonie-Bruxelles" a eu lieu lundi 22 avril à Hô Chi Minh-Ville.
>>Prolongation d'un programme de biogaz pour le secteur de l’élevage
>>L’Union européenne met en avant le potentiel de l’énergie de l’océan du Vietnam

Anne Lange, déléguée de la Wallonie-Bruxelles au Vietnam, présente les projets de coopération entre les deux parties.
Photo: Truong Giang/CVN

La conférence internationale, organisée par l’Université d’industrie de Hô Chi Minh-Ville, a vu la participation, entre autres, des représentants de la Mission économique de Wallonie-Bruxelles au Vietnam, de l’Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (AWEX), des entreprises, de professeurs et scientifiques venant de l’Université de Liège et de l’Université d’industrie de Hô Chi Minh-Ville.

Cet événement s’inscrit dans le cadre de la visite de travail au Vietnam du 21 au 26 avril de Gilles Mahieu, gouverneur de la province du Brabant Wallon (Belgique).

Créer des modèles de développement durable

Le colloque se focalise sur la présentation de projets de recherche sur l’environnement et du développement durable, des expériences pratiques et expérimentales des entreprises, des gouvernements locaux et celles des chercheurs en provenance de Wallonie-Bruxelles. En outre, des programmes de coopération scientifique entre la région de Wallonie-Bruxelles et le Vietnam en la matière sont présentés. Les modèles de coopération publique-privée, les relations entre l’université d’Industrie et les entreprises dans la création de modèles de développement durable sont d’autres sujets à l’ordre du jour.

Les discussions étaient axées sur la création d’énergie depuis les déchets et le développement de l’environnement durable à travers les expériences et les projets menés en Belgique.

Dans son discours d’ouverture, le Dr Nguyên Thiên Tuê, recteur de l’Université d’industrie, a souligné que ces dix dernières années l’économie du Vietnam connaissait un taux de croissance moyen de 6,5%. Outre cette croissance économique, le Vietnam fait face à de nombreux défis dont la protection de l’environnement, le changement climatique et le développement durable.

Le Dr Nguyên Thiên Tuê, recteur de l’Université d’industrie de Hô Chi Minh-Ville, prend la parole.
Photo: Truong Giang/CVN

"Par conséquence, ces dernières années, l’université d’Industrie a cherché à renforcer le développement des filières liées à la protection de l’environnement, notamment l’investissement dans les infrastructures, les équipements et l’amélioration de la qualité d’enseignement et dans la formation de la main-d’œuvre en la matière", a indiqué le docteur Nguyên Thiên Tuê.

Des coopérations fructueuses

"L’Université d’industrie de Hô Chi Minh-Ville a également coopéré avec la région de Wallonie-Bruxelles dans la formation d’enseignants et mené ensemble nombre de projets environnementaux dans le cadre de la coopération en 2018, qui se poursuivront entre 2019 et 2021", a ajouté le recteur de cette université.

D’autre part, l’Institut des sciences industrielles et de gestion environnementale de l’université d’industrie de Hô Chi Minh-Ville a coopéré avec l’Université de Liège de la région de Wallonie-Bruxelles dans la mise en œuvre de projets de traitement des déchets pour un élevage aquatique à Binh Thuân (Centre), ou pour améliorer la qualité de l’air au Vietnam.  Un programme d’échange des enseignants et des stagiaires entre l’université de Liège et l’Université d’industrie de Hô Chi Minh-Ville a également été organisé.

"L’Université d’industrie remercie vivement le gouvernement belge en général et la région de Wallonie-Bruxelles en particulier de lui avoir apporté de forts appuis pour la formation et les recherches scientifiques en la matière depuis 2011 jusqu’aujourd’hui", a souligné le docteur Tuê.

De la part de la région de Wallonie-Bruxelles, Anne Lange, déléguée de cette région au Vietnam, a souligné l’importance de la coordination des activités du colloque qui réunit à la fois le secteur académique, scientifique et également économique pour débattre ensemble la question de l’environnement.

Selon Anne Ange, une dizaine de projets de travail dans le cadre de la Commission mixte entre la Belgique et le Vietnam ont été  signés en novembre dernier dont deux mis en place à l’université d’Industrie de Hô Chi Minh-Ville depuis 2008, qui mettent l’accent sur l’environnement et sur le développement durable.

"Ce colloque est très important pour présenter des projets qui ont été menés par des scientifiques vietnamiens et belges", a souligné Anne Ange, affirmant que ces projets ont contribué à  former de nombreux experts et scientifiques en environnement, un secteur pointu et un grand défi aujourd’hui.

"Le Centre de recherche d’application des technologies environnementales de l’université d’Industrie de Hô Chi Minh-Ville est le fruit de la coopération entre les deux parties. Ce centre a pour objectif de promouvoir les recherches scientifiques et les opportunités de coopération entre les partenaires vietnamiens et belges", a poursuivi la déléguée de la Wallonie-Bruxelles au Vietnam.

Pour la période 2019-2021, le gouvernement de la région de Wallonie-Bruxelles a signé au total 25 projets de coopération avec le Vietnam par le biais du ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce. Deux de ces projets ont été mis en place à l’Université d’industrie de Hô Chi Minh-Ville. Le premier concerne la construction d’un site d’observation de la sécheresse au Centre et le deuxième est lié au centre de recherche, d’application et du transfert des technologies environnementales de cette université. En outre, ladite université coopère avec d’autres universités au Vietnam pour mettre en œuvre d’autres projets relatifs au domaine environnemental.


Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.