08/06/2021 16:20
Le Vietnam figure parmi les premières destinations au sein de l’ASEAN que les entreprises japonaises choisissent pour des investissements dans les temps à venir, a déclaré Nakajima Takeo, représentant en chef de l'Organisation du commerce extérieur du Japon (JETRO) à Hanoï.

>>Le Vietnam sera plus sélectif dans le choix des investissements étrangers
>>Le Vietnam s’engage à créer les meilleures conditions aux investisseurs japonais
 

Dans une usine de Toyota Vietnam dans la province de Vinh Phuc (Nord).
Photo : VNA/CVN


Avec une population qui devrait atteindre 106 millions de personnes d’ici 2025 et une classe moyenne en croissance rapide, le Vietnam est un marché prometteur pour la vente au détail. Ainsi, de nombreux distributeurs japonais, tels que AEON, Muji, FujiMart, Matsumoto Kiyoshi…, sont arrivés au Vietnam.

Selon les résultats de l'enquête de la Chambre de commerce européenne au Vietnam (EuroCham) au premier trimestre 2021, 67% des entreprises européennes interrogées sur les perspectives de l'environnement d'affaires au Vietnam au deuxième trimestre ont estimé qu'elles serait excellentes ou bonnes.
Les membres de l’EuroCham sont optimistes quant aux perspectives du climat des affaires et de l'investissement au Vietnam, selon son président Alain Cany.

De son côté, Michele Wee, directrice générale de la banque Standard Chartered Vietnam, s’est déclarée convaincue que les investissements directs étrangers au Vietnam à moyen terme seraient maintenus fortement.

Actuellement, le Vietnam est l’un des pays ayant une bonne réponse au coronavirus. L’année dernière, le PIB national a connu une croissance de 2,91%, soit le plus bas niveau depuis près de 30 ans mais le plus élevé en Asie.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés L’apparition de la quatrième vague d'infections par le coronavirus a gravement touché le tourisme. Les agences de voyage de Hanoï ont consenti de gros efforts afin de minimiser les dégâts ainsi que de préparer des scénarios de relance.