02/01/2020 12:05
À partir du 1er janvier 2020, le Vietnam assume officiellement le rôle de président de l'ASEAN. Le thème de l’Année de l'ASEAN 2020 est "Cohésif et réactif".
>>Les acquis diplomatiques affirment la personnalité et l’esprit vietnamiens
>>ASEAN : le Vietnam tient la présidence des représentants permanents
>>Le Vietnam résolu à réaliser l’Agenda 2030 de développement durable de l’ONU

Le thème de l’Année de l'ASEAN 2020 est "Cohésif et réactif".
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Les principales priorités à promouvoir par le Vietnam au cours de l'Année de présidence de l'ASEAN 2020 sont : renforcer la solidarité et l'unité de l'ASEAN ; promouvoir la connectivité régionale, profiter des opportunités de la quatrième révolution industrielle ; faire valoir l’esprit communautaire et l'identité de l'ASEAN ; promouvoir les partenariats pour la paix et le développement durable avec les pays dans le monde ; améliorer l'efficacité de l'appareil de l’ASEAN.

Concernant la construction d'une communauté économique, le Vietnam identifie trois grandes orientations : promouvoir la force intra-ASEAN à travers la connectivité régionale, valoriser le rôle central de l'ASEAN dans la connexion avec d'autres pays et économies du monde, améliorer l'efficacité des opérations de l'ASEAN.

Dans la communauté socio-culturelle de l'ASEAN, le Vietnam propose d'attacher de l'importance à des priorités telles que le développement des ressources humaines et des services sociaux pour les groupes défavorisés, l’intensification des échanges culturels et la valorisation de l'identité de l'ASEAN, la réduction de la mortalité maternelle et mortalité infantile parmi les minorités ethniques, l’établissement d’un mécanisme de coopération de l'ASEAN sur la question des fausses nouvelles, la promotion de la gestion des catastrophes naturelles et les activités de volontariat des jeunes...

Le Vietnam a commencé très tôt ses préparatifs pour la présidence de l'ASEAN 2020 avec la création du Comité national de l'ASEAN 2020 en décembre 2018. Le Vietnam fait tout pour mettre en œuvre avec succès le rôle de président de l'ASEAN 2020, conjuguant des efforts pour construire une communauté de l'ASEAN unie, étroitement liée et s'adaptant activement aux opportunités et aux défis.

Le Vietnam a officiellement rejoint l'ASEAN le 28 juillet 1995, mais son processus d'intégration régionale a été entamé avant, comme l'adhésion au Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC), devenir l’observateur de l'ASEAN en juillet 1992, participer à certaines activités de l'ASEAN depuis 1993.

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha (gauche) remet le marteau de la présidence de l'ASEAN 2020 à son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc.                                                                     Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Immédiatement après avoir rejoint l'ASEAN, le Vietnam a joué un rôle actif dans l'admission du Cambodge, du Laos et du Myanmar, complétant ainsi l'idée d'une ASEAN comprenant 10 pays d'Asie du Sud-Est. La formation de l'ASEAN-10 a contribué à construire une nouvelle relation entre les pays membres, créant ainsi des conditions favorables à la promotion de la connectivité régionale en vue de la formation de la communauté de l'ASEAN.

Participer à l'identification des objectifs, des orientations de développement et à l'élaboration des principales politiques de l'ASEAN est l'un des principaux domaines d'activité du Vietnam. Parmi eux figurent la participation à l'élaboration d'importants documents de l'association tels que Vision 2020 et les plans de mise en œuvre de la Vision, la Déclaration de la concorde de l'ASEAN II, la Charte de l'ASEAN et la Feuille de route pour le renforcement de la communauté de l'ASEAN (2009-2015), etc. À l'heure actuelle, le Vietnam participe activement à la construction de la Vision de la communauté de l'ASEAN dans le but de resserrer les liens au sein de l’association.

Trois ans seulement après avoir rejoint l'ASEAN, le Vietnam a organisé avec succès le 6e Sommet de l'ASEAN à Hanoï (décembre 1998) avec des résultats importants, dont le programme d'action de Hanoï, aidant alors l'ASEAN à surmonter la crise financière régionale.

Le Vietnam a profondément participé aux activités de coopération dans les domaines de la politique - sécurité, de l’économie, de la culture - société et des relations extérieures ; a mis en œuvre sérieusement les engagements et les accords, contribuant à la réalisation de la communauté de l'ASEAN en 2015. Le processus de participation à l'ASEAN a apporté au Vietnam de nombreux avantages importants et pratiques, contribuant à assurer un environnement international propice à la cause de la construction et de la défense nationales, notamment en mobilisant le soutien et l'appui des pays pour relever les défis de la sécurité et du développement, en particulier dans la protection de la souveraineté et des intérêts du Vietnam en Mer Orientale.

Grâce aux liens économiques intra-ASEAN et aux accords de libre-échange entre l'ASEAN et les partenaires, le Vietnam peut obtenir un accès plus favorable aux marchés dans et hors de la région, améliorer l'attraction des investissements et élargir les relations commerciales internationales.

L'adhésion à l'ASEAN crée des conditions favorables pour le Vietnam d'élargir et de renforcer ses relations avec des partenaires non membres de l'ASEAN, en particulier les grands pays, ainsi que de participer plus profondément aux cadres internationaux, contribuant ainsi à renforcer le rôle et la position du Vietnam sur la scène internationale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Une deuxième rue piétonne à Hanoï La première zone piétonne de Hanoï avait été inaugurée le 1er septembre 2016. Un an après, une autre rue piétonne était inaugurée, la rue Trinh Công Son, du nom du célèbre musicien.