11/07/2018 23:22
Le Département général de politique du ministère vietnamien de la Police a eu le 11 juillet à Hanoï une séance de travail avec son homologue laotien sur la mission liée aux jeunes, femmes et syndicats.

>>Une délégation du ministère laotien de la Défense au Vietnam
>>Une délégation du ministère de l’Intérieur du Vietnam en visite de travail au Laos
 

Séance de travail entre le Département général de politique du ministère vietnamien de la Police et son homologue laotien, le 11 juillet à Hanoï.
Photo : Doan Tân/VNA/CVN


S’exprimant à cette réunion, le général de brigade Nguyên Hai Trung, directeur général adjoint du Département général de politique du ministère vietnamien de la Police a affirmé que la coopération entre ce ministère vietnamien et son homologue laotien en général et celle entre les organisations de masse des deux parties sont consolidées, élargies et développées sans cesse.


Les jeunes policiers des deux pays au long des frontières ont étroitement collaboré pour organiser de nombreuses activités volontaires afin d'assister l’amélioration de la vie des habitants, la prévention et la lutte contre la criminalité transnationale. Les associations des femmes des deux ministères échangent régulièrement des expériences dans la valorisation de leur rôle dans le travail. L’organisation syndicale des deux parties coopère étroitement dans la protection des droits légitimes des travailleurs.


Lors de cette réunion, les deux parties ont échangé des expériences, des modèles efficaces et proposé des contenus concrets dans la coordination entre les organisations de masse des deux ministères dans les temps à venir.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.