23/08/2019 23:51
Des jeunes des provinces de Quang Tri (Vietnam) et de Savannakhet (Laos) se sont entretenus le 22 août dans la province vietnamienne de Quang Tri pour échanger des expériences dans leur mission.
>>Quang Tri et Savannakhet (Laos) renforcent les liens syndicaux
>>Coopération multiforme entre Quang Tri et Savannakhet

La cérémonie de signature d’un protocole d'accord de coopération entre des jeunes de Quang Tri et ceux de Savannakhet.
Photo: VNA/CVN

Des jeunes de deux provinces ont discuté des mesures pour valoriser l’efficacité de la coopération bilatérale dans le futur, conformément à la tendance de l'intégration actuelle.

À cette occasion, Nguyên Khanh Vu, secrétaire du Comité central de l'Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de Quang Tri, et Phoulamphone Xihavong, secrétaire du comité central de l'Union de la jeunesse révolutionnaire du peuple lao de Savannakhet, ont signé un protocole d'accord de coopération.

Conformément à ce document, les deux parties continueront d’organiser des réunions bilatérales, des échanges d’expériences, des campagnes de communication pour sensibiliser les jeunes à l'amitié spéciale et globale entre le Vietnam et le Laos ainsi qu'aux relations d’amitié et de coopération entre les deux provinces.

Elles accélèreront les activités pour encourager les jeunes à participer à la protection de la frontière entre le Vietnam et le Laos, à la lutte contre l’immigration illégale et le trafic de drogue et la traite humaine, tout en favorisant les relations et les échanges entre les jeunes vivant le long des zones frontalières.

Elles créeront des conditions favorables pour que les jeunes hommes d’affaires des deux localités recherchent des opportunités et des partenariats; aideront l'Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh à Quang Tri à organiser des programmes caritatifs à Savannakhet.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.