05/12/2019 23:09
Les entreprises japonaises ont un fort besoin d’achat de produits agricoles du Vietnam - notamment légumes, fruits et fleurs - afin de répondre à la demande haussière de leurs usines au Vietnam ainsi qu’à l’exportation au Japon.

>>Vietnam - Japon : Hanoï élargit sa coopération avec la préfecture d’Ibaraki
 


Les entreprises japonaises ont un fort besoin d’achat de produits agricoles du Vietnam - notamment légumes, fruits et fleurs. C’est ce qui ressort d’une rencontre entre entreprises vietnamiennes et japonaises en activité dans le secteur agricole, organisée le 2e décembre à Hô Chi Minh-Ville par l'Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO).

La société japonaise Asuzacfoods, spécialisée dans la transformation des produits agricoles séchés et surgelés, compte deux usines à Hô Chi Minh-Ville et  Dà Lat (province de Lâm Dông). La plupart de ses produits sont exportés au Japon.

"En participant à cet évènement, nous souhaitons de trouver des partenaires vietnamiens capables de nous fournir de gros volumes de fruits et légumes afin de mieux répondre à la demande haussière de nos deux usines au Vietnam", a partagé M. Akihiko Omori, directeur de l’usine d’Asuzacfoods à Hô Chi Minh-Ville.

Un représentant de la société japonaise Tanaka Foods a informé de son fort besoin d’achat de légumes séchés au Vietnam en vue d’exporter au Japon.

Spécialisée dans la production de différents types de thé, la société japonaise Kumamoto Keiwa veut coopérer avec des fournisseurs vietnamiens pour satisfaire la demande de son usine à Hà Nam. Ses produits seront pour l’essentiel exportés au Japon.


À cette occasion, Valor Holdings a émis le souhait d’importer fleurs et bonsaïs du Vietnam, également pour le marché japonais.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Quand les évènements façonnent l’image de la destination L’Année nationale du tourisme 2019 s’est déroulée à Nha Trang, une station  balnéaire rattachée à la province de Khanh Hoà, au Centre, les manifestations organisées ont permis de rajeunir l’image de la destination et de renforcer sa visibilité.