11/01/2017 17:10
Le général de division Phan Van Giang, chef d'état-major de l'Armée populaire du Vietnam et vice-ministre de la Défense, a reçu mardi 10 janvier à Hanoï une délégation du commandement de la Force aérienne royale thaïlandaise conduite par son commandant en chef, le général Jolm Rungswang, en visite de travail au Vietnam.
>>Premier dialogue de haut rang sur la sécurité Vietnam-Thaïlande
>>Le ministre de la Police en visite en Thaïlande

Phan Van Giang (3e à droite) et Jolm Rungswang (3e à gauche), le 10 janvier à Hanoï. Photo : QDND/CVN

Saluant les résultats de travail entre la délégation thaïlandaise et l'Armée de l'air et de défense anti-aérienne du Vietnam, le général de division Phan Van Giang a affirmé que les échanges réguliers de délégations de la Force aérienne royale thaïlandaise avaient permis aux armées des deux pays de mieux se comprendre, contribuant ainsi à la paix, à la stabilité et au développement de la région comme du monde.

Dans les temps à venir, les deux parties doivent renforcer les échanges de hautes délégations, ceux entre jeunes officiers, et la coopération en matière de secours et de sauvetage, a-t-il suggéré.

Partageant la proposition de son hôte, le général Jolm Rungswang a exprimé le souhait que le ministère vietnamien de la Défense et son homologue thaïlandais promeuvent les échanges et la coopération dans divers domaines, en particulier dans les échanges entre jeunes officiers, la formation et le partage d’expériences dans les secteurs de forts potentiels, ce qui contribuera considérablement aux bonnes relations entre les deux armées comme à l’intensification du partenariat stratégique entre les deux pays.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.