13/03/2020 08:34
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong, a récemment eu une séance de travail avec Viktor Linnik, président du groupe Miratorg, l’un des leaders en Russie en termes de production et de distribution de viande de bœuf, de porc et de volaille.
>>Dialogue stratégique de niveau de premier vice-ministre des AE Vietnam - Russie
>>Pour approfondir le partenariat stratégique intégral Vietnam - Russie


Chaque année, le Vietnam produit environ 50 millions de tonnes de denrées alimentaires, notamment riz.
Photo : VNA/CVN


"En tant qu’un des plus grands producteurs et exportateurs mondiaux de produits agricoles, chaque année, le Vietnam produit environ 50 millions de tonnes de denrées alimentaires, notamment riz. Il figure aussi parmi les premiers producteurs et exportateurs de café, de poivre, de caoutchouc, de noix de cajou".

C’est ce qu’a informé le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong, lors de sa récente rencontre de travail avec Viktor Linnik, président du groupe Miratorg, l’un des leaders en Russie en termes de production et de distribution de viande de bœuf, de porc et de volaille. Chaque année, sa production atteint 5,5 millions de tonnes, soit la moitié de la production russe.

Un gros volume de blé et de soja doit être importé chaque année dans le pays pour répondre à l’industrie des aliments pour animaux, un secteur où la Russie a de fortes capacités. "Raison pour laquelle les deux pays peuvent booster la coopération dans ces secteurs, contribuant à augmenter leurs échanges commerciaux", a-t-il souligné.

"Notre production annuelle de viande porcine atteint 400.000 tonnes et de viande bovine, 200.000 tonnes. La majorité est destinée à l’exportation. Dans deux ans, ces chiffres devraient doubler", a partagé Viktor Linnik.

"Il y a peu de temps, nous avons signé avec des fournisseurs vietnamiens des commandes d’achat de pangasius et de crevettes. Prochainement, nous accélérerons les exportations de viande au Vietnam", a-t-il déclaré.

Avant 2018, les échanges commerciaux bilatéraux dans le secteur de l’agriculture n’étaient que 500 millions de dollars par an. En 2018, un chiffre de 1,35 milliard de dollars s’est établi. Cependant, l’année dernière, la valeur des échanges est retombée à 900 millions de dollars, en raison de la chute de demande de deux parties, notamment des importations vietnamiennes de blé et d’engrais, et de celles russes de café, poivre et caoutchouc.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.