14/05/2019 14:37
La police de la ville sud-coréenne de Daejeon échangera régulièrement des informations avec ses collègues de la province de Binh Duong (Sud) sur des questions telles que la lutte contre la criminalité, en particulier la cybercriminalité, a affirmé la police en chef de Daejeon, Hwang Un-ha.
>>Vietnam et R. de Corée signent un accord contre la criminalité transnationale
>>Renforcer le partenariat stratégique Vietnam - République de Corée

Le secrétaire du Comité du Parti de la province de Binh Duong, Trân Van Nam (droite), et la police en chef de Daejeon, Hwang Un-ha.
Photo: VNA/CVN

Les deux parties travailleront ensemble sur la sécurité routière, les modèles de chemins de fer urbains et de métros, tout en unissant leurs efforts pour protéger les droits légitimes des entreprises des deux pays et assurer la sécurité et l'ordre régionaux, a déclaré le 13 mai Hwang Un-ha  au secrétaire du Comité du Parti de la province de Binh Duong, Trân Van Nam.

Cette décision contribuera à renforcer l’amitié et la coopération entre Binh Duong et Daejeon, a-t-il déclaré.

Pour sa part, Trân Van Nam a mis en avant la coopération et l’amitié entre les deux localités, notamment le soutien de Daejeon à Binh Duong pour l’organisation de la 11e Assemblée générale de la World Technopolis Association (WTA), en 2018.

Ce responsable a déclaré que la République de Corée se classait au cinquième rang des 64 pays et territoires investissant dans la province, avec 727 investisseurs et près de 5,1 milliards de dollars.

Un mémorandum d'accord sur la lutte contre la criminalité entre les forces de police des deux localités a été signé le même jour dans la province de Binh Duong, aux termes duquel les deux parties s'uniront pour appliquer les principes de respect et de confiance mutuels et d'égalité au bénéfice mutuel. 
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnent

Ha Long, une ville sans tabac Il y a dix ans, Ha Long, la station balnéaire mondialement connue pour l’exceptionnelle beauté de sa baie, interdisait de fumer dans les sites touristiques, les plages et les hôtels locaux pour promouvoir un tourisme-santé.