30/10/2018 12:13
Le général Ngô Minh Tiên, chef adjoint de l'état-major général de l'Armée populaire du Vietnam a reçu lundi 29 octobre à Hanoï Eamon O'Shaughnessy, chef de la branche internationale du ministère néo-zélandais de la Défense.
>>Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande promeuvent leur coopération dans plusieurs domaines
>>Une délégation de la Marine royale de la Nouvelle-Zélande au Vietnam​

Le général Ngô Minh Tiên, chef adjoint de l'état-major général de l'Armée populaire du Vietnam (droite), et Eamon O'Shaughnessy, chef de la branche internationale du ministère néo-zélandais de la Défense. Photo: VNA/CVN

Selon le général Ngô Minh Tiên, le Vietnam apprécie le rôle de la Nouvelle-Zélande sur la scène régionale et internationale, et souhaite intensifier l'amitié et la coopération  pour le bénéfice mutuel en tous domaines, sur la base du partenariat intégral conclu entre les deux pays.

En matière de défense, les deux parties sont en train de mettre en œuvre des activités concrètes dans l'esprit du mémorandum de coopération dans la défense signé en 2013 et de l'accord de coopération dans le maintien de la paix signé en 2017.

Le général Ngô Minh Tiên a demandé aux deux parties de renforcer les échanges de délégations de tous échelons, de valoriser la coopération à travers le mécanisme de dialogue, des consultations, des opérations de maintien de la paix de l'ONU, et de chercher des possibilités de coopération dans de nouveaux secteurs tels que la cybersécurité, la recherche et le sauvetage.

Pour sa part, Eamon O'Shaughnessy l'a informé des résultats de la consultation dans la défense entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande tenue lundi matin 29 octobre. Selon lui, la Nouvelle-Zélande est toujours prête à partager avec le Vietnam des expériences dans les opérations onusiennes de maintien de la paix.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.