18/11/2018 21:20
Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont convenu dimanche 18 novembre de coordonner activement la réalisation du programme d’action 2017-2020 entre les deux pays.

>>Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande promeuvent leur coopération dans plusieurs domaines
>>Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande veulent intensifier les relations
 

Rencontre entre le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh (droite) et son homologue néo-zélandais, Winston Raymond Peters. Photo: Khanh Linh/VNA/CVN


Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont conclu cet accord lors d’une rencontre entre le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh et son homologue néo-zélandais, Winston Raymond Peters, dans le cadre de la Semaine des dirigeants économiques de l’APEC à Port Moresby, capitale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Pham Binh Minh a suggéré à la Nouvelle-Zélande d’augmenter le nombre de ressortissants vietnamiens participant au programme annuel de vacances-travail, et a remercié le Parlement du pays d’avoir approuvé la disposition sur l’aide publique au développement (ODA) non remboursable accordée au Vietnam pour la période 2018-2021.

Winston Raymond Peters a salué et apprécié la ratification par le Vietnam de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP), soulignant qu’elle reflétait la détermination du pays à poursuivre ses efforts de rénovation en profondeur et son intégration internationale intensive.

"Le CPTPP offrira une occasion à la Nouvelle-Zélande de renforcer sa coopération en matière de commerce et d’investissement avec le Vietnam", a-t-il déclaré, souhaitant collaborer étroitement avec le Vietnam et lui apporter son soutien dans la mise en œuvre de l’accord.

Les deux parties ont convenu de se coordonner étroitement au sein des instances multilatérales, notamment l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), le Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) et les Nations unies (ONU).

Ils ont souligné l’importance de maintenir la sécurité, la stabilité et l’ordre dans la région sur la base du droit international, ainsi que de garantir la sécurité, la sûreté et la liberté de navigation et de survol, ainsi que des activités commerciales sans entrave pour la paix et le développement dans la région.
 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.