22/10/2019 12:12
Le groupe japonais Sumitomo et le gouvernement vietnamien ont récemment signé un contrat de coopération pour le satellite météorologique LotuSat-1 et la formation du personnel dans ce secteur, a cité le journal Nikkei.
>>Vietnam et Japon partagent des solutions pour réduire les risques de catastrophe
>>Le Vietnam se lance dans la conquête spatiale

Cérémonie de signature du contrat de coopération pour le satellite météorologique "LotuSat-1", le 18 octobre à Hanoï.  Photo : MOST/CVN

Fabriqué par le groupe japonais NEC, le satellite LotuSat-1, d'un poids d'environ 500 kg, permettra de prévoir les conditions météorologiques extrêmes et de surveiller les dégâts. C’est la première fois que le groupe NEC exporte un satellite.

Ce projet, de plus de 20 milliards de yens (soit 184 millions d'USD), est financé par l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

"Comme le Japon, le Vietnam a subi de lourds dégâts dus aux grands typhons et inondations ces dernières années. Ce contrat est le symbole des relations exceptionnelles entre le Vietnam et le Japon, et je compte sur son rôle dans la prévention des catastrophes naturelles et dans d'autres secteurs", a déclaré Chu Ngoc Anh, ministre des Sciences et Technologies du Vietnam.

Selon Nikkei, ce satellite devrait être placé en orbite en 2023.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.