26/08/2020 14:32
Les mesures d’adaptation au changement climatique, la gestion des ordures et des déchets maritimes, la pollution de l’air et de l’eau, les projets des villes éco-respectueuses ont été au cœur des discussions sur la coopération dans l'environnement entre le Vietnam et le Japon.
>>Vietnam et Japon partagent des solutions pour réduire les risques de catastrophe
>>Traitement des déchets plastiques et océaniques : le Japon soutient le Vietnam

Cérémonie de signature de la coopération environnementale entre le Vietnam et le Japon, le 8 août.
Photo : VNA/CVN

Le ministre vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement Trân Hông Hà et le ministre japonais de l'Environnement Koizumi Shinjiro ont discuté de la coopération bilatérale lors d'une visioconférence tenue le 28 août dans le cadre du 6e Dialogue sur la politique environnementale Vietnam-Japon.

Les deux parties prévoient également de travailler ensemble dans la protection de l'environnement contre les activités chimiques, le développement des technologies environnementales et à faible émission de carbone, l’édification des systèmes de surveillance, de notification et de vérification (MRV), la préservation de la biodiversité et dans d'autres questions concernant la protection et l'amélioration de l'environnement.

Le ministre Trân Hông Hà a salué le soutien sous différentes formes du ministère japonais et de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) accordé au Vietnam dans le processus de modification de la loi sur la protection de l'environnement. Il a suggéré aux deux pays d'ajuster le contenu de la coopération dans le contexte de la pandémie de COVID-19 posant des défis à la fois aux nations et au monde en général.

La lutte contre les catastrophes naturelles

Le ministre a exhorté les deux parties à intensifier la coopération dans la réponse au changement climatique, la lutte contre les catastrophes naturelles, la protection de l'environnement et la gestion des déchets plastiques océaniques.

Le ministre Koizumi Shinjiro a déclaré que son pays soutenait toujours les politiques de développement du Vietnam et son accès aux réalisations scientifiques, à des sources financières pour améliorer ses capacités de protection de l’environnement et d’adaptation au changement climatique.

Il a déclaré souhaiter que le Vietnam travaille avec le Japon dans le but de réduire l'utilisation des combustibles fossiles et de mieux gérer, collecter et traiter les déchets plastiques marins.

À cette occasion, les deux ministères ont signé un document prolongeant leur protocole d'accord bilatéral sur la coopération environnementale, qui a affirmé l’urgence de matérialiser l’Accord de Paris sur le climat et de réaliser les Objectifs pour le développement durable.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.