01/07/2020 14:10
Une téléconférence sur le commerce des produits de consommation entre le Vietnam et le Japon s'est tenue le 30 juin à Tokyo, avec la participation de près de 40 producteurs vietnamiens et 55 importateurs japonais.
>> Vietnam et Japon conviennent d'assouplir progressivement les restrictions de voyage
>>Vietnam - Japon : la conférence d'échange sur l'e-commerce prévue le 30 juin

Exportation de litchis de Hai Duong vers le Japon.
Photo : VNA/CVN

Avec une session plénière et huit sessions commerciales, l'événement devrait stimuler le commerce bilatéral, car la pandémie de COVID-19 a perturbé les chaînes d'approvisionnement mondiales et nui au commerce mondial.

Des experts japonais ont mis à jour les dernières réglementations et procédures relatives à l'importation de produits de consommation dans le pays. Les participants à l'événement ont également discuté des opportunités d'affaires.

Lors d’une rencontre avec le correspondant de l’Agence vietnamienne d’Information, le conseiller commercial vietnamien au Japon Ta Duc Minh a exprimé son espoir que via l'événement, les entreprises vietnamiennes et japonaises comprendraient mieux  les besoins et les capacités de chaque partie, pour conclure ainsi des accords de coopération mutuellement avantageux.

Selon l’Office du commerce du Vietnam au Japon, le Japon est l'un des partenaires commerciaux les plus importants du Vietnam. Au cours des cinq premiers mois de cette année, le commerce bilatéral a augmenté de 2,2% en un an pour atteindre 15,6 milliards d'USD, dont 7,83 milliards d'USD d'exportations du Vietnam.

Les experts prévoient qu'une fois la pandémie maîtrisée, la demande du Japon en biens de consommation tels que les produits agro-forestiers, aquatiques, et  appareils électroménagers augmentera.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Hô Chi Minh-Ville promeut le tourisme médical L’offre médicale et de bien-être est prise en haute considération dans les stratégies de développement du tourisme de la mégapole du Sud. Le nombre de visiteurs profitant d’un voyage pour se faire soigner en ville ne cesse de croître.