01/09/2016 17:27
Selon le Département général des statistiques, le commerce entre le Vietnam et l'Inde est passé de 1,01 milliard de dollars en 2006 à 5,56 milliards en 2015.
>>Une nouvelle page des relations de coopération Vietnam-Inde
>>Les relations Vietnam-Inde dans le siècle de l'Asie-Pacifique
>>Colloque international «Vietnam-Inde : Nouveau contexte, nouvelle vision»

Bui Trung Thuong (gauche), représentant en chef du Bureau du commerce du Vietnam en Inde.  Photo : VNA/CVN

Les échanges commerciaux entre le Vietnam et l'Inde ont quintuplé lors de ces 10 derniers mois, après un nouvel essor constaté en suite de la signature de leur accord de partenariat stratégique en 2007, et l’entrée en vigueur de l’accord de commerce de biens Inde-ASEAN (AITIG-ASEAN-Inde Trade In Goods Agreement) en 2010. Bùi Trung Thuong, représentant en chef du Bureau du commerce du Vietnam en Inde, au seuil de la visite au Vietnam du Premier ministre indien Narendra Modi.

Ces accords ont profité aux exportations vietnamiennes qui ont augmenté de 18 fois lors de la décennie passée, passant de 138 millions en 2006 à 2,47 milliards en 2015. Point notable, ces accords ont contribué à rééquilibrer le commerce bilatéral. Au cours de ces 7 premiers mois de 2016, le Vietnam a, pour la première fois, connu un excédent de 33 millions de dollars, jalon historique de leurs relations commerciales.

Selon Bui Trung Thuong, la coopération recèle de grands potentiels dans le textile, la fabrication de machines et d’équipements, l’agriculture et la santé.

L’Inde est un des fournisseurs importants de matières premières pour le secteur du textile et de l’habillement du Vietnam. Dans la fabrication de machines et d’équipements, plusieurs accords de coopération ont été signés par les deux pays.

En agriculture, le Vietnam et l’Inde ont signé un protocole d’accord de coopération en médecine vétérinaire, et un autre, dans la construction de fermes d’élevage de poissons tra (pangasius).

Malgré cette forte croissance du commerce bilatéral, les résultats ne sont toujours pas à la hauteur des potentiels des deux pays. Afin de réaliser une percée, ils doivent, entre autres, supprimer leurs barrières au commerce, tarifaires ou non, favoriser les partenariats entre leurs entreprises, et donner des conditions favorables aux projets d’investissement, a conclu Bui Trung Thuong.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Le marché de l’amour de Khâu Vai​ Tenu une fois par an, au 27e jour du 3e mois lunaire, le marché de l’amour de Khâu Vai est une fête unique des ethnies minoritaires du plateau calcaire de Dông Van, province de Hà Giang (Nord).