26/06/2018 15:10
La coopération décentralisée Vietnam - France est un des piliers contribuant à promouvoir les relations de partenariat stratégique entre les deux pays dans l’avenir, ont déclaré des délégués lors de l'atelier ‘’Renforcement de la coopération décentralisée Vietnam - France, tenu le 25 juin à Paris.
>> Remise de prix aux entreprises françaises au Vietnam 2018
>>Le NOMAFSI célèbre son centenaire: thé et coopération France - Vietnam
>>Promotion commerciale et d’investissement du Vietnam à Toulouse

Photo de famille des délégués participés lors de l'atelier le 25 juin à Paris.
Photo: Linh Huong/VNA/CVN

Cette manifestation a vu la participation des délégués de quatre villes et provinces: Hanoï, Phu Yên, Quang Ngai (Centre) et Cân Tho (delta du Mékong), et des villes et organisations françaises cultivant des relations de coopération décentralisée avec des localités vietnamiennes.

S’adressant à l’événement, l’ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Thiêp,  a affirmé les bons résultats de coopération entre les deux parties ces derniers temps.

Selon Christophe Katsahian, chef adjoint du Département de la coopération internationale du ministère français des Affaires étrangères, les localités vietnamiennes et françaises peuvent s’entraider pour se développer ensemble via des projets  efficaces.

De plus en plus de localités françaises cherchent des opportunités de coopération avec le Vietnam. Actuellement, plus de 20 localités françaises participent à des projets de coopération au développement avec des villes et provinces du Vietnam, en participant au développement socio-économique et en renforçant les capacités institutionnelles de ces localités. L'efficacité de coopération décentralisée est reconnue, par exemple les relations entre Brest et Hai Phong, entre le Val-de-Marne et Yên Bai, Aquitaine et Thua Thiên-Huê, Choisy-le-Roi et l'arrondissement de Dông Da (Hanoï), l’Île-de-France et Hanoï.

Nguyên Duc Chung, président du Comité populaire de Hanoï, estime que les relations entre l'Île-de-France et Hanoï sont "exemplaires et efficaces", en particulier dans la conservation et du développement des patrimoines culturels, l’aménagement et la gestion urbaine.

À cette occasion, les responsables de Hanoï et de l’Île-de-France signeront le programme d'action pour la période 2018-2021, dans l'aide au développement, l'échange d'experts, l'investissement direct, l'achat et le transfert de technologies, la lutte contre le changement climatique, le tourisme, la santé, l’éducation, l’agriculture de haute technologie, l'e-gouvernement et la réforme administrative.

10es Assises de la coopération décentralisée franco - vietnamienne en 2016 à Cân Tho (delta du Mékong). Photo: Thanh Liêm/VNA/CVN

Lors de l'atelier, des représentants de localités vietnamiennes et françaises ont discuté des potentiels de coopération. La  ville de Cân Tho et les provinces de Quang Ngai et Phu Yên ont présenté des projets en attente de capitaux d'investissement, en particulier dans le tourisme, l'agriculture de haute technologie et  l'industrie agroalimentaire.

Les représentants de Choisy-le-Roi ont indiqué que leur ville participerait au projet de construction d'un centre culturel appelé Maison du Vietnam sur la Seine. Selon un représentant de la Seine-Saint-Denis, ce département coopère avec Hai Duong dans la protection de l'environnement et le traitement des eaux usées, la formation d'ingénieurs de l'environnement, le traitement des déchets dans les villages de métier... Dans le futur, les deux parties renforceront l'efficacité des projets et pourront les étendre aux domaines de l'informatique et de la numérisation, de la culture  ou du sport.

À cette occasion, Jean-Claude Dardelet, vice-président de la ville de Toulouse, a présenté les préparatifs des 11es Assises de la coopération décentralisée Vietnam - France, prévues en 2019 à Toulouse. En plus des thèmes traditionnels du développement local, ces 11es Assises aborderont les engagements bilatéraux dans le contexte où le Vietnam et l'Union européenne vont signer un accord de libre-échange.

La coopération décentralisée entre le Vietnam et la France a débuté en 1989 avec la mise en place d'un partenariat entre l’Île-de-France et Hanoï. Depuis les années 1990, cette forme de coopération a été continuellement renforcée et a contribué à promouvoir l'amitié, la tradition et la coopération multiforme au niveau local entre les deux pays.

La conférence de coopération décentralisée a eu lieu pour la première fois en 1996 à Lille. Depuis 2005, la conférence se tient alternativement dans des villes et provinces du Vietnam et de la France, tous les deux-trois ans, dans le but de renforcer la coopération et de faciliter l’édification et le développement du partenariat dans les domaines de la santé, de la culture, de l'éducation universitaire, de l'environnement, de l'économie, des ONG...

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.