19/04/2018 15:03
Un procès-verbal sur la coopération dans la gestion et le développement de parc géologique a été signé dans la ville de Digne-les-Bains de la province d’Alpes-de-Haute-Provence par le parc géologique de Cao Bang du Vietnam et celui de Haute-Provence de France.
>>Le parc géologique de Cao Bang reconnu comme un géoparc mondial

Un coin du parc géologique de Cao Bang. Photo: VNA/CVN

L'événement a eu lieu après que le Conseil des géoparcs mondiaux UNESCO a décidé le 12 avril lors de sa 204e réunion à Paris de désigner le site de Cao Bang dans le Nord-Est en tant que géoparc mondial Unesco.

Une délégation de la province vietnamienne de Cao Bang, conduite par Hoàng Xuân Anh, président du Comité populaire provincial a visité et eu des échanges des expériences de la préservation et de l’exploitation efficace du patrimoine naturel du Comité de gestion  de parc de Haute-Provence.

La reconnaissance comme membre du Réseau de géoparc mondial de l’Unesco ouvra de nouvelles opportunités à promouvoir le développement socioéconomique de Cao Bang, a déclaré Hoàng Xuân Anh, en soulignant la signification importante de cette coopération bilatérale.

Mme Patricia Granet, maire de la ville de Digne-les-Bains, a estimé que Cao Bang va apprendre des expériences sur la gestion et la préservation de ce patrimoine naturel en vue d’exploiter rationnellement et développer le niveau de vie socioéconomique pour les habitants locaux.

À cette occasion, la délégation de Cao Bang a visité des sites touristiques célèbres  au sein du parc géologique de Haute-Provence, reconnu en 2000 comme géoparc mondial Unesco.

Situé dans six districts au nord et à l’est de la province de Cao Bang, au Nord du Vietnam, le géoparc de Cao Bang s’étend sur une superficie de 3.000 km² dans les districts de Hà Quang, Trà Linh, Quang Yên, Trùng Khanh, Ha Lang, Phuc Hoà, Hoà An, Nguyên Binh et Thach An. Y habitent différentes communautés ethniques comme Tày, Nùng, Mông, Kinh, Dao, San Chay...

Une grande géodiversité 

La cascade de Ban Giôc. Photo: Thành Dat/VNA/CVN

Les reliefs montagneux couvrent environ 90% de la superficie dusite. Dans une région de climat tropical soumise aux moussons. La région comprend un réseau hydrographique complexe avec 5 grands cours d’eau et 47 lacs.

Le parc est divisé en deux parties distinctes par une active zone de faille profondément enracinée appelée Cao Bang - Tiên Yên. La partie orientale est composée de calcaires paléozoïques, qui présentent un cycle d’évolution karstique tropical complet avec diverses formes de reliefs classiques, par exemple des dépressions, des groupes de sommets, des cônes et des tours, des grottes fossiles et des caves avec des magnifiques spéléothèmes, des vallées fermées et interconnectées, des rivières souterraines et de surface, y compris un système lacustre "turlough", et une des plus grandes cascades du monde sur une frontière internationale. La partie ouest présente des roches sédimentaires riftogènes, des roches basaltiques en coussins, des intrusions ultra-mafiques et granitiques riches en minéraux et des altérations hydrothermales.

La région possède également des roches sédimentaires datant de 500 millions d’années, avec des coupes transversales de stratotypes, et des fossiles indiquant différents paléo-environnements et des phénomènes d’extinction de la biosphère. La géodiversité est mise en évidence par la diversité des roches (stratigraphie, paléontologie, paléoenvironnement, pétrologie, minéralogie...) et des reliefs (tectonique, géomorphologie, karst, altération, érosion des sols...), caractéristique de différents stades d’évolution de la croûte terrestre. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

La Fête des fleurs de lotus de Dông Thap 2018 Afin d'honorer la beauté des fleurs de lotus tout en promouvant les produits transformés à base de cette plante, une fête consacrée à cette fleur a eu lieu du 18 au 20 mai dans le district de Thap Muoi, province de Dông Thap (Sud).