26/02/2018 17:50
Le groupe vietnamien Minh Hung Group et la Compagnie américain GFSI-MHE Manufacturing of Texas LLC ont signé lundi 26 février à Hô Chi Minh-Ville un contrat de transfert de technologies pour la fabrication de matériaux composites recyclés.

>>Pour une meilleure gestion de déchets solides en zone urbaine
 

La cérémonie de signature entre le groupe vietnamien Minh Hung Group et la Compagnie américain GFSI-MHE Manufacturing of Texas LLC tenue le 26 février à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA/CVN


GFSI-MHE Manufacturing of Texas LLC est la première entreprise de technologie de recyclage de fibre de verre dans le monde. Avec cette coopération, GFSI-MHE Manufacturing of Texas LLC transférera toutes les technologies de fabrication de produits en composite recyclé au groupe Minh Hung Group.

Selon Lam Dao Hung, président du Conseil d'administration de Minh Hung Group, après le transfert des technologies, les deux parties coopéreront pour construire dans la province de Tiên Giang (Sud) une usine produisant du contreplaqué à partir de composite recyclé, d'un investissement total de 50 millions de dollars. Cette usine sera mise en service en 2019.

L'usine devrait fabriquer de nouveaux produits et matériaux à partir de déchets recyclés, économiques et respectueux de l'environnement.

Actuellement, le Vietnam dispose de 35 usines de traitement des déchets solides, d'une capacité totale de 7.500 tonnes par jour. Chaque année, le pays rejette environ 28,5 millions de tonnes de déchets solides, dont 8.700 tonnes à Hô Chi Minh-Ville. La plupart de ces déchets sont éliminés par enfouissement à des coûts élevés, affectant négativement l'environnement et gaspillant des matières premières pour l'industrie du recyclage.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.