07/10/2020 19:22
Les États-Unis et le Vietnam ont discuté de l'approfondissement de leur coopération dans l'environnement, la santé, les sciences et technologies lors d'une réunion virtuelle organisée lundi 5 octobre.

>>Hanoï : de nouvelles stations de surveillance de la qualité de l’air
>>Renforcer la communication sur l’air pur
 

Les États-Unis renforcent la coopération avec le Vietnam pour améliorer la qualité de l'air. Photo : VNA/CVN


La réunion a été suivie par Jonathan Moore, secrétaire adjoint par intérim du Bureau des océans et des affaires environnementales et scientifiques internationales, l’assistant du ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Van Thao, et l’ambassadeur des États-Unis au Vietnam, Daniel Kritenbrink.

Dans un communiqué publié le même jour sur son site web à l’adresse state.gov, le Département d’État des États-Unis a déclaré que Washington renforçait son engagement avec la région du Mékong et sa coopération avec le Vietnam pour aborder la sécurité sanitaire mondiale, lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, le trafic d'espèces sauvages,  promouvoir les sciences et technologies, améliorer la qualité de l'air, protéger l'environnement en Mer Orientale, améliorer la gouvernance fluviale transfrontalière du Mékong.

Les États-Unis reconnaissent les efforts du Vietnam pour élever la sous-région du Mékong au sein de l’ASEAN et conviennent qu’une région du Mékong prospère et saine est essentielle à la prospérité globale du bloc régional, a écrit le Département américain.

Les États-Unis félicitent le Vietnam pour son ouverture au partage de données sur une variété de questions environnementales et continueront de soutenir les efforts de Hanoï pour améliorer la qualité de l'air, la gestion des ressources en eau et des déchets marins en partageant des données de télédétection et satellitaires.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.