19/12/2018 22:36
Le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh, vice-ministre de la Défense, a reçu le 18 décembre à Hanoï, Zhang Guangzhi, chef du Bureau de gestion et de coordination des portes frontalières de Chine, actuellement en visite au Vietnam.
>>Vietnam - Chine : entretien entre les ministres des AE
>>Renforcer la coopération décentralisée Vietnam - Chine
>>Le général Ngô Xuân Lich reçoit le nouvel ambassadeur de Chine au Vietnam

Le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh (droite) reçoit Zhang Guangzhi, chef du Bureau de gestion et de coordination des portes frontalières de Chine, le 18 décembre à Hanoï. Photo: VNA/CVN

Lors de sa réception, Zhang Guangzhi a informé son hôte des résultats de la réunion entre les organes de coopération et de gestion des portes frontalières terrestres Vietnam - Chine. Ces derniers temps, les deux organes ont pris des solutions efficaces, notamment en matière de gestion d'entrée/de sortie, de lutte contre la contrebande et les fraudes commerciales.

Ils ont également convenu un certain nombre de mesures visant à favoriser les procédures de dédouanement, à améliorer l’environnement d’affaires autour des portes frontalières des deux pays, à moderniser des routes et ponts au service de l'exportation... et à proposer des objectifs de coopération dans les cinq prochaines années, a-t-il fait savoir.

Appréciant les résultats de travail entre les organes de gestion des portes frontalières des deux pays, le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh a suggéré aux deux parties de poursuivre des solutions plus efficaces pour promouvoir la coopération dans la gestion des portes frontalières, approfondir la coopération bilatérale, instaurer un système de bonnes réglementations et renforcer les échanges commerciaux bilatéraux, en particulier lutter contre la contrebande et les fraudes commerciales.

Gestion des portes frontalières terrestres

Auparavant, le même jour à Hanoï, le Comité de gestion des portes frontalières du Vietnam a tenu sa 6e réunion et fait le bilan quinquennal de la réalisation de la réglementation sur la coopération Vietnam - Chine en matière de gestion des portes frontalières terrestres. L’événement a été coprésidé par le lieutenant général Hoàng Xuân Chiên, commandant de la garde-frontière du Vietnam et président du Comité de coopération et de gestion des portes frontalières du Vietnam, et Zhang Guangzhi, chef du Bureau de gestion et de coordination des portes frontalières de Chine.

Au cours de cinq années écoulées, les deux organes ont organisé cinq réunions; effectué des examens des portes frontalières à trois reprises; et organisé des entretiens entre les experts pour discuter des mesures visant à mettre en œuvre l'accord sur les portes frontalières, l'accord-cadre sur la coopération frontalière. Ils ont étudié le modèle d’un "guichet unique" à la porte frontalière internationale Lao Bao - Densavan; maintenu les entretiens pour régler des questions liées aux frontières et discuter de la coopération frontalière entre les deux parties.

En ce qui concerne le prochain plan quinquennal (2019-2024), les deux parties ont convenu d'accélérer les progrès pour réhabiliter les paires de portes frontières déjà convenues. Elles ont convenu de faire rapport aux deux gouvernements pour que ces derniers confient aux ministères des Affaires étrangères des deux pays, en coordination avec les ministères et les secteurs concernés, la tâche d’amender certains articles de l’accord sur les portes frontalières et la réglementation de gestion des portes frontalières terrestres Vietnam - Chine en 2019. Elles renforceront l’échange des informations, mettront à jour les réglementations de la loi de chaque pays liées à la sortie et l’entrée pour créer des conditions plus favorables aux habitants et entreprises des deux pays.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.