09/05/2018 12:50
Le Vietnam et la Chine ont relâché mercredi 9 mai 43 millions de géniteurs de huit espèces de poisson dans les eaux du golfe du Bac Bô, dans le but de contribuer à la protection des ressources aquatiques.
>>Coopération sino-vietnamienne dans l'agriculture
>>Hai Phong : cérémonie de lâcher d'alevins dans la zone de pêche commune du golfe du Bac Bô

Relâchement de géniteurs de poisson dans les eaux du golfe du Bac Bô.
Photo: Duong Huong/VNA/CVN

La cérémonie de relâchement de géniteurs de poisson dans les eaux du golfe du Bac Bô a eu lieu au poste frontalier de la rivière Beilun, dans la ville de Dongxing, province chinoise du Guangxi. Cette activité était inscrite dans le cadre du protocole d’accord sur le relâchement des géniteurs et la protection des ressources aquatiques, signé le 12 janvier 2017 entre le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural et le ministère chinois de l’Agriculture.

Nguyên Ngoc Oai, directeur général p.i. de la Direction de la pêche relevant du ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, et Yu Kangzhen, vice-ministre chinois de l’Agriculture, étaient présents.

Selon Nguyên Ngoc Oai, le relâchement des géniteurs contribue à accélérer le rétablissement des ressources aquatiques et à améliorer la conscience sur la protection de ces ressources.

De son côté, Yu Kangzhen a affirmé l’importance particulière du développement durable de la zone de pêche commune au golfe du Bac Bô. L’année dernière, c’était la première fois que le Vietnam et la Chine ont collaboré pour relâcher des géniteurs dans la zone maritime du golfe du Bac Bô. Le vice-ministre chinois s’est déclaré convaincu qu’avec les efforts communs, la coopération bilatérale dans la pêche aboutirait à des résultats tangibles.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.