06/04/2020 22:59
Après quatre mois de "fermeture" à cause de la pandémie de COVID-19, les postes-frontières ont rouvert leurs portes à des dizaines de milliers de camions-conteneurs ces derniers jours.
>>Fer et acier : croissance exceptionnelle des exportations vietnamiennes en Chine
>>Transport ferroviaire de fruits frais exportés en conteneurs frigorifiques vers la Chine ​
>>Plus de 5,3 milliards d'USD d'exportation de produits agricoles en deux mois

Le contrôle de marchandises d'export à la porte frontalière de Tân Thanh, province septentrionale de Lang Son. 
Photo : Quang Duy/VNA/CVN

Selon le Département d’import-export du ministère de l’Industrie et du Commerce, depuis début février, près de 30.000 véhicules ont transporté des marchandises vers la Chine. En échange, près de 24.000 autres sont venus au Vietnam.

Les postes-frontières de la province septentrionale de Lào Cai ont enregistré le plus grand volume de marchandises à ce jour.

En ce qui concerne les poste-frontières routiers, les produits exportés ont été pour la plupart des fruits, représentant près de 1,2 million d’USD seulement pour la journée du 22 mars. Par ailleurs, ceux importés étaient des fruits et légumes, des engrais etc., pour une valeur de 713.000 USD.

Proposition de réouverture 
des postes-frontières secondaires

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a adressé récemment un document au Premier ministre Nguyên Xuân Phuc proposant l’autorisation de dédouaner les marchandises via les postes-frontières secondaires entre le Vietnam et la Chine.

Selon le ministère, un grand nombre de produits frais, dont les fruits, sont exportés vers la Chine. Cependant, la capacité de dédouanement aux portes frontalières reste encore limitée, par rapport à celle avant l’épidémie de COVID-19. Cela risque d’entraîner une congestion des marchandises dans la zone frontalière.
 
Près de 1.440 tonnes de marchandises ont été exportées et importées via les lignes ferroviaires.

D’après Nguyên Thi Hà, cheffe de l’Office de contrôle végétale de la 7e zone relevant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, les échanges commerciaux aux postes-frontières de la province septentrionale de Lang Son connaissent un retour à la normale. Cependant, la quantité d’import-export des produits agricoles ont baissé de 40% par rapport à la même période l’an dernier.

Toujours selon elle, les entreprises vietnamiennes envoient environ 200 camions-conteneurs de produits agricoles, transportant la mangue et le jaquier notamment, vers la Chine.

Dang Phuc Nguyên, secrétaire général de l’Association vietnamienne des fruits et légumes, a remarqué que les exportations de produits agricoles vietnamiens reprenaient leur rythme au fil des jours. Ainsi, pour accélérer les exportations après le passage de l’épidémie, les entreprises doivent dès à présent veiller à la garantie des produits tout en répondant aux normes d’hygiène à des prix compétitifs.

Le dédouanement des matières premières

L’accélération du dédouanement permet le retour de la productivité de nombreuses compagnies de confection. Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

Le retour à la normale des échanges commerciaux entre le Vietnam et la Chine facilite actuellement les activités des entreprises de confection dont celles du cuir et de la chaussure.

Nguyên Xuân Duong, président du conseil d’administration de la Compagnie générale de confection Hung Yên au Nord, a informé que depuis mi-mars, les compagnies membres ont reçu de nouvelles matières premières au service de leur production.

Pendant les deux premiers mois de l’année, le secteur du textile et de l’habillement a connu une baisse de 5,3% de la valeur d’exportation.

Selon Lê Tiên Truong, directeur général du Groupe de textile et d’habillement du Vietnam (Vinatex), l’arrivée des matières premières provient du dédouanement rapide. En seulement une semaine, 1.000 camions par jour ont pu passer les postes-frontières. La moitié d’entre eux transporte des matières premières.

"Le marché chinois connaît une reprise rapide après la maîtrise de la pandémie de COVID-19 en mars. C’est l’occasion parfaite pour relancer l’export des marchandises vietnamiennes, surtout en ce qui concerne les produits agricoles. Cette année, la Chine est un marché phare pour les produits agricoles vietnamiens", a analysé Lê Quôc Doanh, vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural.

Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Ninh présente de nombreux programmes de relance touristique Les programmes de relance touristique de Quang Ninh (Nord) 2020 s’avèrent efficaces dès le premier mois de mise en œuvre, le nombre de touristes nationaux augmentant progressivement.