11/03/2020 18:33
Province limitrope de la Chine, Lang Son mise sur le commerce frontalier et la modernisation des infrastructures de ses postes-frontières pour développer sa croissance.

>>COVID-19 : Lang Son s’emploie à promouvoir le fret ferroviaire
>>COVID-19 : la porte frontalière de Tân Thanh reprend offiellement ses opérations de dédouanement
 

Le poste-frontière de Tân Thanh, dans la province de Lang Son (Nord).
Photo : VNA/CVN


Située dans le Nord du Vietnam, la province de Lang Son fait partie du couloir économique Nanning (Chine) - Lang Son - Hanoï - Hai Phong. Elle est aussi, pour la Chine, l’une des principales portes d’entrée vers l’Asie du Sud-Est.

La province est dotée de 12 postes-frontières et le commerce frontalier  représente 53% de son PIB, indique Nguyên Công Truong, vice-président du Comité populaire provincial.

"Nous avons mis en place un plan d’aménagement des postes-frontières de la province. L’idée est d’attirer de nouveaux investisseurs pour moderniser les infrastructures routières et faciliter les flux commerciaux entre les deux pays", fait-il savoir.

"Avec la province chinoise de Guangxi, nous avons souhaité favoriser les échanges commerciaux entre le Vietnam et la Chine et entre les autres pays aséaniens et les provinces chinoises. La multiplication des échanges permet à la fois de faire augmenter nos recettes budgétaires et de créer des emplois", ajoute le responsable.

En 2019, de nombreux ouvrages ont été mis en service pour faciliter les mouvements de marchandises via les postes-frontières de Lang Son. L’implantation d’un nouveau bureau au poste-frontière de Binh Nghi et la construction de nouvelles routes vers les postes-frontières de Po Nhung et de Tân Thanh ont aidé à réduire les engorgements et à accélérer les formalités de dédouanement.

Lang Son poursuit également ses réformes en faveur des entreprises exportatrices. Les indices concernant la qualité de ses services publics et sa compétitivité se sont égalemet nettement améliorés ces dernières années.

Hoàng Thi Quyên, responsable de la société Duc Long, sise dans la province de Bac Ninh (Nord), explique : "Notre société exporte des fruits vers la Chine via le poste-frontière de Tân Thanh. Ici, les douaniers procèdent aux contrôles et remplissent les formalités très rapidement. Comme les fruits sont des produits frais et fragiles, nous bénéficions d’un traitement administratif privilégié par rapport aux sociétés exportatrices de produits congelés".

Le poste-frontière de Dông Dang est l’un des plus dynamiques de Lang Son. En 2008, une zone économique y a été construite pour développer les échanges frontaliers. Pour inciter les entreprises à s’implanter dans la zone, les autorités  de la province leur offrent des conditions fiscales et foncières très avantageuses.

Phan Hông Tiên, le chef du comité de gestion de ladite zone, précise : "Les entreprises qui désirent s’implanter dans la zone économique frontalière de Dông Dang bénéficient de conditions très exceptionnelles en matière de fiscalité et les formalités pour la circulation des hommes et des véhicules sont particulièrement simples. De nouvelles mesures devraient être prises bientôt en faveur des investisseurs vietnamiens et étrangers souhaitant développer le commerce frontalier".

Environ 5.000 entreprises exportent et importent régulièrement des marchandises via cette zone économique frontalière. En 2019, le chiffre d’affaires réalisé à l’import et à l’export s’y est élevé à 4,7 milliards d'USD. Les autorités de Lang Son s’en félicitent, les taxes sur l’import-export qu’elles ont pu récolter ont ainsi augmenté de 21,4% par rapport à 2018.


VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Son Doong fait partie des dix plus belles visites virtuelles du monde En cette période épidémique, il est possible d'admirer la célèbre grotte de Son Doong avec juste un téléphone ou un ordinateur. Le quotidien britannique Guardian vient de présenter les dix plus belles visites virtuelles du monde pendant les jours de confinement à cause du COVID-19, dont la grotte vietnamienne Son Doong.