13/07/2020 15:48
Plus de 340 Vietnamiens du Royaume-Uni ont été rapatriés les 12 et 13 juillet sur un vol de Vietnam Airlines organisé par l’ambassade du Vietnam au Royaume-Uni en coordination avec des agences britanniques.
>>Plus de 240 Vietnamiens rapatriés de Singapour
>>Les 346 Vietnamiens bloqués aux États-Unis sont rapatriés à Hanoï
>>Rapatriement de près de 300 citoyens vietnamiens de Russie

L’ambassadeur du Vietnam au Royaume-Uni, Trân Ngoc An, converse avec une citoyenne vietnamienne à l’aéroport de Heathrow, à Londres.
Photo : VNA/CVN

Les rapatriés comprennent des enfants de moins de 18 ans, des étudiants ayant terminé leurs études, ceux dont le visa a expiré ou éprouvant des difficultés pour trouver un logement en raison de la fermeture administrative des écoles et des résidences universitaires, des femmes enceintes, des personnes âgées ou atteintes de maladies dangereuses, des touristes bloqués à cause de la crise du nouveau coronavirus.

L’ambassade du Vietnam au Royaume-Uni a envoyé des cadres à l’aéroport pour avoir fournir aux citoyens une aide en matière de procédures coordonner leur rapatriement avec le transporteur aérien.

Tous ont subi des examens médicaux et ont été placés en quarantaine concentrée conformément aux règles sanitaires en vigueur, après leur atterrissage à l’aéroport  international de Vân Dôn, dans la province de Quang Ninh (Nord).

En fonction des demandes des citoyens intéressés, de la capacité de quarantaine dans les localités et de la situation générale concernant le COVID-19, d’autres vols commerciaux ramenant des citoyens vietnamiens chez eux seront organisés à l’avenir, dans l’esprit des instructions du chef du gouvernement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Hô Chi Minh-Ville promeut le tourisme médical L’offre médicale et de bien-être est prise en haute considération dans les stratégies de développement du tourisme de la mégapole du Sud. Le nombre de visiteurs profitant d’un voyage pour se faire soigner en ville ne cesse de croître.