05/11/2020 11:51
Selon un représentant de Vietnam Airlines, en raison du typhon Goni, le dixième au Vietnam, qui s'apprête à balayer le Centre du pays, afin d'assurer la sécurité des opérations, Vietnam Airlines Group (y compris Vietnam Airlines, Pacific Airlines et Vasco) a décidé d'ajuster le plan d'exploitation le 5 novembre 2020.
>>La tempête Goni s’affaiblira en dépression tropicale et causera des pluies torrentielles
>>Le typhon Goni frappera les provinces de Quang Ngai à Khanh Hoà

Un avion de Vietnam Airlines.
Photo : VNA/CVN

En conséquence, Vietnam Airlines annulera 6 vols à destination et en provenance de Quy Nhon et Chu Lai. (VN1624, VN1625, VN1396, VN1397, VN1464, VN1465). Les vols de compensation seront annoncés plus tard par Vietnam Airlines.

La compagnie au lotus d’or exploitera tôt d'une à sept heures les vols à destination ou à partir de Tuy Hoa, de Chu Lai et de Quy Nhon.

Pendant ce temps, des représentants de Pacific Airlines et de Vasco ont déclaré que les deux compagnies aériennes surveilleraient de près l'impact du typhon pour ajuster le plan d'opération si nécessaire.

Les passagers sont invités à se tenir au courant des mises à jour des informations du transporteur national.

Pour plus d'informations, les passagers peuvent visiter le site web http://www.vietnamairlines.com, la page officielle de facebook à l'adresse  ou http://www.facebook.com/VietnamAirlinescontacter ses bureaux de vente de billets dans tout le pays ou le centre d'appel du service clientèle : 1900 1100.

Les passagers de Pacific Ailines peuvent consulter le site web http://www.pacificairlines.com/vn, la page officielle de facebook à l'adresse http://www.facebook.com/PacificAirlinesFanpage ou contacter le centre d'appel du service clientèle : 1900 1550.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.