29/10/2020 21:46
À cause du typhon Molave, les provinces de Thua Thiên Huê à Khanh Hoà, notamment Quang Nam et Quang Ngai (Centre) ont subi de lourds dégâts. C'est aussi la raison pour laquelle, Vietnam Airlines a dû ajuster ses vols.

>>Report et annulation de nombreux vols en raison du typhon Molave
>>Vietnam Airlines ajuste ses horaires en raison du typhon Molave
 

Le 29 octobre, Vietnam Airlines déploie des vols entre Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et Huê, Dà Lat, Pleiku, entre Hô Chi Minh-Ville et Dông Hoi pour compenser les annulations.
Photo : VNA/CVN


Les 27 et 28 octobre, 130 vols à l'arrivée et au départ de la région du Centre ont été impactés. Vietnam Airlines Group comprenant Vietnam Airlines, Pacific Airlines et Vasco, continue d'ajuster son plan d'exploitation le 29 octobre, en raison du typhon.

Concrètement, Vietnam Airlines retarde après 13h00 les vols d'arrivée et de départ de Vinh le 29 octobre.

Comme l'aéroport de Chu Lai sera fermé jusqu'à 16h00 le 30 octobre, Vietnam Airlines annulera tous les vols reliant Hanoï/Hô Chi Minh-Ville à Chu Lai.

Jeudi 29 octobre, la compagnie aérienne nationale déploie des vols entre Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et Huê, Dà Lat, Pleiku, entre Hô Chi Minh-Ville et Dông Hoi pour compenser les annulations.

Pour plus d'informations, les passagers peuvent visiter le site web www.vietnamairlines.com, la page officielle de facebook à l'adresse www.facebook.com/VietnamAirlines ou contacter ses bureaux de vente de billets dans tout le pays ou le centre d'appel du service clientèle : 1900 1100.

Les passagers de Pacific Ailines peuvent consulter le site web www.pacificairlines.com/vn, la page officielle de facebook à l'adresse www.facebook.com/PacificAirlinesFanpage ou contacter le centre d'appel du service clientèle : 1900 1550.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

La gastronomie vietnamienne attire les touristes japonaises Le Vietnam est le seul pays choisi par les touristes japonaises pour sa bonne cuisine, selon une enquête sur l'opinion des voyageurs au Cambodge, au Laos, au Myanmar et au Vietnam, ciblant les Japonaises dans la vingtaine et la trentaine.