25/04/2019 23:14
Plus de 1,4 milliard d'actions de la compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines seront officiellement cotées le 7 mai à la Bourse de Hô Chi Minh-Ville.
 >>Une année de grands succès pour Vietnam Airlines
>>Quelles mesures après l’actionnarisation des entreprises publiques ?
>>Opportunités d’investir dans Vietnam Airlines

Un avion de Vietnam Airlines.
Photo: VNA/CVN

Le transporteur a déclaré que la cotation sur la Bourse de Hô Chi Minh-Ville (HOSE) marquerait un nouveau jalon dans son développement, montrant ainsi sa détermination à améliorer continuellement ses performances commerciales et sa transparence, à créer des opportunités d’accès aux investisseurs financiers, à promouvoir la liquidité de ses actions et à maximiser la valeur des investissements de ses actionnaires.

La compagnie a indiqué que ses actions seraient cotées sous le code HVN et au prix unitaire de départ de 40.600 dôngs (1,76 dollar) avec une marge de fluctuation de ± 20%.

Mardi 23 avril, Vietnam Airlines a annulé la cotation de ses actions sur le marché des sociétés non cotées (UPCoM). Lors de sa dernière séance sur l’UPCoM, le 22 avril, le cours d’une action HVN s’est élevée à 40.300 dôngs, soit 1,5 fois plus que le niveau enregistré lors de sa première séance du 3 janvier 2017.

Grâce à l’augmentation du nombre et de la valeur des actions cotées, la capitalisation boursière de Vietnam Airlines a dépassé les 57.000 milliards de dôngs.

En 2018, Vietnam Airlines a réalisé un chiffre d’affaires total de près de 100.000 milliards de dôngs et un bénéfice avant impôts de 3.312 milliards, soit une hausse de 23,4% par rapport à l’objectif fixé.

Au premier trimestre de 2019, les chiffres étaient respectivement de près de 26.000 milliards de dôngs et de plus de 1.500 milliards, représentant 45% du plan fixé.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.