18/08/2010 04:00
La 2e conférence internationale sur les relations entre le Vietnam et l'Afrique a débuté le 17 août à Hanoi. Avec le thème "Vietnam-Afrique : coopération pour un développement durable", cet événement regroupe des représentants d'une cinquantaine de délégations étrangères venant des pays africains, d'organisations étrangères ainsi que des pays menant des projets de coopération tripartite ou quadripartite avec le Vietnam et l'Afrique.
Lors de la séance d'ouverture, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Gia Khiêm, a déclaré : "Ces dernières années, le renforcement et la mise en valeur des relations de coopérations traditionnelles avec les pays d'Afrique ont constitué un volet important de la politique extérieure du Parti et de l'État vietnamiens".

En 2003, la première conférence internationale Vietnam-Afrique s'est déroulée à Hanoi, sur le thème "Vietnam-Afrique, les opportunités de coopération et de développement au 21e siècle". Depuis, les relations bilatérales ont été renforcées. Les échanges commerciaux sont passés de 360 millions de dollars en 2003 à 2,07 milliards en 2009. Plus de 70 accords de coopération ont été signés. M. Khiêm a encore affirmé que le Vietnam souhaitait accélérer "les échanges d'informations et d'expériences" avec les pays africains et que les 2 parties avancent des solutions précises pour accélérer la coopération dans différents domaines.

S'adressant à la conférence, le Premier ministre Nguyên Tân Dung a souligné que la première édition de cette conférence, tenue en 2003, avait "posé les bases des relations entre le Vietnam et l'Afrique" et qu'elle était devenue "un mécanisme de dialogue", un forum important et aussi un pont reliant le Vietnam et les pays africains. Le chef du gouvernement a également informé que le Vietnam devrait réaliser une croissance de plus de 6,5% cette année (contre 5,32% l'an passé) et que le pays restait une destination de choix pour les investisseurs de par le monde. En tant que président de l'ASEAN en 2010, le Vietnam accélère le processus d'édification de la communauté de l'ASEAN, celui de coopération économique non seulement dans la région mais aussi avec d'autres régions du monde. Dans ce contexte, "le Vietnam et les pays africains disposent de bonnes opportunités pour réaliser des coopérations fructueuses", a dit le Premier ministre.

Pour sa part, Cheick Sidi Diarra, secrétaire général adjoint de l'ONU, a affirmé que la 2e conférence internationale avait une "signification particulièrement importante" pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Quant à Abdelkader Messahel, ministre délégué chargé des affaires maghrébines et africaines de l'Algérie, au nom des chefs des délégations de l'Union africaine et des pays africains, a souligné que cette 2e conférence serait l'occasion de donner au partenariat Afrique-Vietnam "une dimension nouvelle" au regard des potentialités considérables que recèlent les économies des pays africains.

Deux séances thématiques se sont déroulées parallèlement après l'ouverture de cet événement. Les délégués ont discuté de la sécurité alimentaire-coopération dans le secteur agricole, de la lutte contre la pauvreté, de la coopération dans l'industrie, l'énergie et l'investissement.

Les délégués reçus par les dirigeants vietnamiens

Le même jour à Hanoi, le président de la République, Nguyên Minh Triêt, a reçu les délégués des pays africains et des organisations internationales participant à la 2e conférence internationale sur les relations vietnamo-africaines. Le chef de l'État a affirmé que le Vietnam pouvait tout à fait "partager ses expériences avec les amis africains" en matière de développement agricole pour assurer la sécurité alimentaire, de lutte contre la pauvreté, de santé et d'éduction. "Le Vietnam est prêt à élargir ses relations de coopération avec les pays africains sur la base de l'égalité et de l'intérêt commun", a affirmé le dirigeant. Il a fait grand cas de la présence du secrétaire général adjoint de l'ONU, Cheick Sidi Diarra, et du rôle de l'ONU dans le renforcement des relations entre le Vietnam et les pays africains. Cheick Sidi Diarra a apprécié l'organisation de cette réunion et s'est déclaré confiant en le bel avenir des relations de coopération Vietnam-Afrique.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Gia Khiêm, a eu séparément le 17 août à Hanoi des rencontres bilatérales avec le secrétaire général adjoint de l'ONU, Cheick Sidi Diarra, les chefs de la diplomatie seychellois Jean-Paul Adam et togolais Ohin Ahlin Elliot, ainsi que le conseiller économique auprès du Premier ministre éthiopien, Gebre Ab Newaychristo. Pham Gia Khiêm s'est félicité de leur participation à cette 2e réunion vietnamo-africaine et souligné le souhait du Vietnam de renforcer ses relations avec les pays africains ainsi que d'échanger des mesures concrètes en vue de promouvoir la coopération en matière politique, économique, commerciale, agricole, d'éducation et de santé.

Mai-Phuong/CVN
(18/08/2010)
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.