01/09/2015 15:05
Avec la création de la Communauté économique de l’ASEAN à la fin de cette année, le transport aérien bénéficiera d’un ciel ouvert dans cette région. La compagnie Vietjet, qui s’est activement préparée, s’est d’ores et déjà déclarée prête pour ce grand moment.
>>Vietjet Air, une des compagnies dont les pages Facebook fonctionnent le mieux
>>Vietjet obtient la certification IOSA de l’IATA
>>VietjetAir met en ligne 400.000 billets gratuits

Vietjet a reçu le certificat IOSA délivré par l’Association internationale du transport aérien.
Photo : Vietjet/CVN

L’ouverture du ciel, autrement dit l’ouverture du marché du transport aérien, est un facteur important du processus d’intégration économique des membres de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). En effet, la connexion des réseaux de transport, dont ceux de l’aérien, favorisera directement le développement économique et le tourisme.

Une bonne préparation

Vietjet, bien consciente de cette opportunité de développement, s’est minutieusement préparée pour s’intégrer au tout prochain marché du transport aérien de l’ASEAN. La compagnie s’est attachée à préparer son personnel, sa flotte d’aéronefs et ses capacités financières. S’agissant du personnel, Vietjet a ouvert son Centre de formation, doté d’équipements aux normes internationales, dans le bâtiment C.T Plaza au 60A, rue Truong Son, dans l’arrondissement de Tân Binh (Hô Chi Minh-Ville). Déjà 246 promotions représentant près de 3.300 personnes en sont sorti.

Concernant sa flotte, outre le contrat d’achat et de location de 100 avions signé avec le constructeur européen Airbus, Vietjet a décidé, lors du Paris Airshow 2015, de commander à ce même avionneur six A321 supplémentaires pour un total de 682 millions de dollars, portant le nombre de ses Airbus à venir à 107.

La flotte d'avions de Vietjet.
Photo : Vietjet/CVN

En outre, dans le cadre de la visite officielle aux États-Unis début juillet dernier du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, un mémorandum de coopération a été signé entre Vietjet et le constructeur américain Boeing. Ce mémorandum lui ouvre la possibilité d’acquérir des appareils de nouvelle génération, de bénéficier de services d’assistance et de maintenance, et de développer des activités commerciales, de gestion des vols et de formation de personnel.

Vietjet a également signé avec le groupe américain Honeywell Aerospace un protocole d’accord pour  l’installation de générateurs auxiliaires (APU) et d’équipements électroniques aériens sur ses avions, d’une valeur de 56 millions de dollars. Actuellement, Vietjet possède 26 A320 et A321 pour l’exploitation de 33 lignes domestiques et internationales. Enfin, sur le plan financier, outre ses partenaires principaux, la compagnie aérienne a signé un mémorandum avec la banque JPMorgan Chase dans le cadre de conseil et de financement pour la location et l’achat d’avions.

Une réputation croissante

«Ces derniers temps, parallèlement à l’amélioration de notre fonctionnement et de la qualité de notre personnel, nous comptons sur les capacités de Vietjet pour concurrencer les autres opérateurs aériens dans la course à venir au sein de l’ASEAN», affirme Luu Duc Khanh, directeur exécutif de Vietjet. Le transporteur vient de recevoir le certificat de sécurité aérienne IOSA de l’Association internationale du transport aérien (IATA). Pour information, l’IOSA (IATA Operational and Safety Audit) est la première norme mondiale en matière de vérification de la sécurité des procédures d’exploitation des transporteurs aériens.

Une employée de Vietjet sur un vol.
Photo : Vietjet/CVN

Blair Cowles, directeur de l’IATA chargé de la sécurité et des opérations aériennes pour la région Asie-Pacifique, affirme que pour obtenir ce certificat, une compagnie aérienne doit répondre à des normes de qualité et de sécurité aériennes strictes, notamment en matière de vols, de maintenance des appareils, de services au sol, etc. Après trois ans d’activité, Vietjet a obtenu cette certification, ce qui est remarquable.

«L’attribution du certificat IOSA à Vietjet démontre que la sécurité aérienne est la priorité de notre  compagnie. Au travers de nos engagements en termes de sécurité au niveau des normes internationales, nous souhaitons offrir à nos passagers des vols en toute sécurité, adaptés à leurs besoins et toujours plaisants.  Vietjet ambitionne de devenir l’une des compagnies aériennes préférées des voyageurs dans la région et dans le monde», explique Luu Duc Khanh.
 
Nguyên Dat/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.