31/10/2017 16:38
Des Vietnamiens résidant en France ont organisé, le 28 octobre, une réception afin de collecter des fonds pour la construction de ponts dans les zones vietnamiennes en difficulté.
>>Les résidents vietnamiens en France au chevet des victimes des crues
>>Un Belge redonne le sourire aux orphelins de Kon Tum

Les Vietnamiens résidant dans de nombreux pays ont contribué à la construction de 236 ponts en béton dans les zones défavorisées.
Photo : SGGP/CVN

Étaient présents le consul général de France à Hô Chi Minh-Ville, Vincent Floreani, le vice-président du Comité chargé des Vietnamiens de l’étranger pour Hô Chi Minh-Ville, Trân Hoa Phuong, et environ 100 Viêt kiêu de plusieurs pays du monde.

L’ingénieur Nguyên Van Công en France a fait savoir que ces 13 dernières années, les Vietnamiens d’outre-mer résidant dans de nombreux pays ont contribué à la construction de 236 ponts en béton dans les zones défavorisées, avec un investissement total de 32 milliards de dôngs (1.422.000 dollars).

À l’heure actuelle, les organisateurs ont reçu plus de 350 appels pour aider à construire des ponts dans les zones reculées.

Prenant la parole lors de la réception, le consul général Vincent Floreani a exprimé son profond respect pour la contribution des Vietnamiens résidant à l'étranger envers leur pays d’origine. La construction de ponts dans les zones rurales a permis des déplacements sécurisés pour les habitants locaux, a-t-il déclaré, ajoutant que cette action a aussi renforcé les relations franco-vietnamiennes.

Lors de cet événement, 105 millions de dôngs et 2.000 dollars ont été collectés pour les travaux.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018 Selon une évaluation récente de Lonely Planet, le premier éditeur de guides de voyage au monde, Hô Chi Minh-Ville est classée 3e dans la liste des meilleures destinations d'Asie à visiter en 2018 (Best in Asia), derrière Busan en République de Corée et l’Ouzbékistan.