21/12/2018 23:40
Une vidéoconférence nationale a eu lieu vendredi 21 décembre à Hanoï pour examiner la mise en œuvre d’un projet de recherche et de rapatriement des restes de soldats morts pour la Patrie de 2016 à 2018 et d’un autre projet visant à identifier les restes dépourvus d’informations.

>>Rapatriement des restes de 30 volontaires vietnamiens morts au Laos
>>Thanh Hoa renforce la recherche des restes des soldats morts pour la Patrie
 

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam s’adresse à la vidéoconférence, le 21 décembre à Hanoï. Photo : VNA/CVN


Selon un rapport du ministère de la Défense, entre 2016 et 2018, il a collaboré avec le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales (MOLISA) pour transférer 1,9 million de documents sur les soldats morts pour la Patrie au ministère de l’Information et de la Communication pour créer une base de données pour les travaux de recherche et d’identification. 


Le MOLISA a collaboré avec la Vietnam Post Corporation pour concevoir et exploiter un portail d’information sur les martyrs, les tombes et les cimetières. 


Au cours de cette période, 5.885 restes ont été découverts, dont 2.670 ont été découverts au Vietnam, 854 au Laos et 2.362 au Cambodge. Depuis 2017, 284 restes ont été vérifiés et 475 autres martyrs ont été identifiés via des tests ADN.


La mise en œuvre des deux projets a rencontré diverses difficultés, notamment le manque croissant d’informations sur les martyrs et leurs familles, le grand nombre de restes à rechercher ou à identifier et les carences dans les activités de gestion de l’information.


Le ministère de la Défense a indiqué s’employer essentiellement à compléter une base de données nationale sur les martyrs, leurs familles, les tombes et les cimetières, ainsi qu’à rechercher des cartes aux niveaux de communes, de districts et de provinces du pays. Les campagnes de recherche au Cambodge et au Laos se poursuivront, a-t-il ajouté.


S’exprimant lors de l’événement, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a salué la coordination efficace des agences impliquées dans la réalisation des deux projets.


Il a demandé au ministère de la Défensee de diriger les agences concernées pour accélérer la recherche des restes, de neutraliser les engins non explosés dans des lieux stratégiques, de soumettre au gouvernement une étude sur un processus d’identification des restes dépourvus d’informations et de finaliser les cartes de recherches.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’histoire de l’ao dài a son musée privé

ASEAN: la connexion des patrimoines régionaux à l’ère numérique au cœur d’une conférence L’ASEAN est célèbre pour ses nombreux patrimoines naturels et culturels qui sont devenus des destinations attrayantes au niveau mondial. Dans le contexte de développement technologique rapide, la connectivité et la promotion des valeurs patrimoniales dans la région poseront les bases d’un développement durable du tourisme.