17/04/2020 20:34
Dans le contexte de la pandémie COVID-19, les universités francophones doivent être fermées et prendre des mesures pour assurer la continuité pédagogique, de la recherche et de la gouvernance. Tel était le thème d’une vidéoconférence organisée par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), tenue le 16 avril.

>>AUF : un appel international pour soutenir les initiatives liées à la pandémie
>>Face à la pandémie, l’AUF adopte un plan spécial

La vidéoconférence "Fermeture des universités : difficultés rencontrées et mesures prises pour assurer la continuité pédagogique, de la recherche et de la gouvernance", le 16 avril.
Photo : Quê Anh/CVN


La visioconférence sur le thème "Fermeture des universités dans le contexte de pandémie COVID-19, difficultés rencontrées et mesures prises pour assurer la continuité pédagogique, la recherche et la gouvernance" a vu la participation de représentants de l’AUF, de ses universités membres et du ministère vietnamien de l’Éducation et de la Formation.

Les participants ont échangé sur trois sujets principaux : impacts du COVID-19 sur la continuité de la formation universitaire, la recherche et la gouvernance universitaire.

"Nous sommes dans une situation exceptionnelle. Donc, cette réunion à distance est absolument nécessaire. Nous vivons une crise sanitaire mondiale où les établissements d’enseignement sont parmi les plus touchés. Vous avez vécu cette crise depuis février : les établissements sont fermés. Le plus grand mérite de cette réunion sera la solidarité, l’écoute et le partage d’expériences", a démarré Ouidad Tebbaa, directrice régionale Asie-Pacifique de l’AUF, organisateur de cette rencontre dont l’objectif est de mettre en valeur l’expertise d’un certain nombre d’établissements, qui pourrait être valorisée et mutualisée par d’autres.

Des actions concrètes 

Pensée comme une des actions concrètes menées dans le cadre du plan d’action spécial AUF - Pandémie COVID-19, suite au lancement officiel de l’appel à des projets internationaux, cette réunion a été organisée par l’AUF dans le but de formaliser un accompagnement   au plus près des besoins et des attentes de ses membres.

"Nous avons élaboré un plan d’actions qui correspond au contexte difficile que nous sommes en train de vivre. Dans ce plan d’actions que vous avez reçu, puisque notre recteur l’a transmis directement à chaque université membre, il y a l’idée d’abord de mettre à votre disposition toutes les ressources numériques dont dispose l’AUF. Notamment, une bibliothèque numérique de 11 millions de ressources qui est à disposition gratuitement pour les enseignants et les étudiants. Mais également une plateforme consacrée à nos universités membres dans laquelle évidemment vous pouvez héberger toutes les formations que vous souhaitez", a-t-elle dit.
 

L’Agence universitaire de la Francophonie vient d'adopter un plan intitulé "Plan AUF spécial pandémie COVID-19" en réponse à la pandémie de COVID-19.
Photo : AUF/CVN


La directrice régionale a souligné : "La nouvelle stratégie de l’AUF pour ces quatre prochaines années va porter essentiellement sur vos attentes. Il est absolument nécessaire d’articuler toutes nos programmations sur ces besoins et les difficultés que vous avez rencontrées, notamment en cette période extrêmement difficile".

Invité à la rencontre, le ministère vietnamien de l’Éducation et de la Formation (MEF) a félicité ce plan d’action spécial de l’AUF dans le contexte COVID-19 et soutient cette initiative de rencontre virtuelle avec des universités vietnamiennes. "Nous apprécions vivement la contribution de l’AUF au développement de l’éducation du Vietnam, de l’enseignement supérieur en particulier. Nous souhaitons que l’AUF continue d’accompagner les universités vietnamiennes pour surmonter les difficultés causées par la crise sanitaire",  a exprimé Nguyên Thu Thuy, directrice par intérim du Département de l’enseignement supérieur relevant du MEF.

Des mesures efficaces proposées

Face à la crise sanitaire, comment les universités vietnamiennes, fermées depuis fin janvier 2020, se sont-elles organisées pour maintenir la continuité pédagogique, la recherche et la gouvernance ? Plusieurs questions ont été abordées lors de cette réunion. Les établissements ont partagé leurs défis mais aussi leurs bonnes pratiques pour faire face à cette situation difficile.

Tous les participants se sont mis d’accord sur le fait qu’il est essentiel, plus que jamais, de renforcer le réseautage des universités membres pour mutualiser davantage les expertises et ressources en ligne, notamment grâce à la plateforme BNEUF que l’AUF a mis à la disposition de ses membres. "On pourrait envisager aussi la possibilité de mettre en place des projets de recherche interuniversitaires et pluridisciplinaires", a suggéré Lê Vu Nam, professeur de l’Université de droit et d’économie de Hô Chi Minh-Ville.

Les universités ont également exprimé leurs besoins concrets en matière des guides et des outils en faveur de l’enseignement en ligne, de transfert d’expertise, d’assurance de qualité (notamment pour l’enseignement des langues étrangères) et des infrastructures pour la connexion à Internet dans les régions lointaines.

Pour sa part, Mme Nguyên Thu Thuy a proposé de mettre en place, très prochainement, dans les jours qui viennent, une deuxième séance de travail avec l’AUF pour discuter davantage des mesures d’accompagnement des universités dans le contexte actuel, mais aussi à moyen et long termes.

Des échanges plus précis sur chaque thématique seront mises en place très prochainement avec des publics cibles différents, après cette première réunion de démarrage et à partir des recommandations formulées, a conclu la directrice régionale de l’AUF.

Quê Anh/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Post-COVID-19 : le delta du Mékong redynamise le tourisme L’Association du tourisme du delta du Mékong a lancé récemment à Cân Tho un programme promotionnel afin de relancer le secteur touristique local, sévèrement frappé par la pandémie de coronavirus.