06/02/2020 10:55
L’hôpital militaire populaire de l’Est situé dans le 9e arrondissement à Hô Chi Minh-Ville vient de recruter une réceptionniste tout à fait insolite. Tâm mesure 130cm et c’est un robot humanoïde. Vêtue de la tenue traditionnelle d’infirmière, avec une écharpe nouée autour de la taille, elle est chargée d’accueillir les visiteurs.
>>Bientôt la 13e exposition internationale dans le domaine de la santé
>>Bientôt des robots enseignants d'anglais
>>Présentation de robots japonais au Vietnam

Robot humanoïde Tâm. Photo : Xuân Khu/VNA/CVN

Tâm (Cendrillon vietnamienne) a été conçue au Centre des technologies de l’information de l’hôpital militaire populaire de l’Est par quatre ingénieurs en informatique et un expert en robotique. Sa mise au point a été évaluée à 100 millions de dôngs et son fonctionnement mensuel coûte 6 millions de dôngs.

Particulièrement novateur et soucieux d’améliorer la qualité des  services médicaux, le Centre des technologies de l’information dudit hôpital a crée, depuis 2016 quelque 18 nouveaux outils technologiques dont une imprimante 3D et une borne électronique d’enregistrement.

Nguyên Văn Hoàn, un patient qui habite dans le 9e arrondissement, se ravit de ce parti pris. "Je me rends dans cet hôpital depuis une dizaine d’années. Grâce aux nouveaux équipements numériques, les formalités d’enregistrement sont très simples et le temps d’attente a énormément diminué".

La mise en place de ces nouveaux outils numériques a permis d’optimiser le fonctionnement et l’organisation de l’hôpital militaire populaire de l’Est. Aujourd’hui, l’établissement peut accueillir jusqu’à 1800 patients par jour, soit le double qu’auparavant.

Le docteur Trinh Ngoc Chi, directeur adjoint dudit hôpital, indique : "L’objectif premier de notre hôpital est d’améliorer la qualité des services pour satisfaire les patients. Un comité a été créé pour contrôler la qualité des soins dispensés par les différents services  médicaux". Résolument tourné vers le progrès, Hô Chi Minh-Ville entend promouvoir une  médecine intelligente et des progrès significatifs ont d’ores et déjà été salués.

Le logiciel de gestion des risques médicaux conçu par l’hôpital de Hùng Vuong a remporté le prix "Médicine intelligente". Ce logiciel permet de prévenir et de traiter les risques médicaux en général et en obstétrique en particulier, explique la directrice de l’hôpital, Hoàng Thi Diêm Tuyêt.

"Avant l’utilisation du logiciel, les médecins perdaient beaucoup de temps à décrire l’état du patient et sa pathologie et à évaluer les risques de dangerosité. Grâce à ce logiciel, tout est plus simple".

Le premier prix de "Médecine intelligente" a été décerné à l’hôpital situé dans l’arrondissement de Thu Duc qui accueille chaque jour quelque 6.500 patients. Dans cet établissement, les cartes de sécurité sociale et les dossiers médicaux des patients sont scannés et numérisés dans un logiciel de gestion médicale.

Les patients peuvent aussi prendre rendez-vous en ligne via le site web de l’hôpital,  leur smartphone ou les bornes électroniques placées au sein de l’établissement. Grâce à ce logiciel, les médecins ont accès à toutes les données médicales des patients. Cela réduit le  temps d’attente à la fois pour les patients et le personnel médical.

Hô Chi Minh-Ville jouit de très nombreux autres "services médicaux intelligents" comme le souligne Tang Chi Thuong, directeur adjoint du Service municipal de la santé. Nous retiendrons notamment la création d’un centre de secours intelligent relevant du Centre d’urgence 115 ; la pratique de la chirurgie robotique à l’hôpital Binh Dân ou encore l’application de l’intelligence artificielle dans le traitement des cancers à l’hôpital d’oncologie de la ville.

La mégapole du Sud entend également moderniser la gestion des soins médicaux au sein des dispensaires communaux et des centres sanitaires des arrondissements et des districts.


VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.