30/04/2020 10:00
Plus de deux ans après le lancement du projet d’élaboration de la ville intelligente pour la période 2017-2020 et vision 2025, nombre de programmes ont été déployés pour augmenter la connectivité entre les services administratifs de la mégalopole du Sud et les habitants.
>>Villes intelligentes : opinions et désirs des jeunes
>>Adapter la formation aux besoins des entreprises
>>Phu My Hung, une bulle de sérénité et de modernité
>>Hô Chi Minh-Ville : nouvelle physionomie après 45 ans

Écran géant installé dans la rue Nguyên Thi Minh Khai, à Hô Chi Minh-Ville, qui permet aux habitants d’être informés des itinétaires et du Code de la route.
Photo : Truong Giang/CVN

Fin 2019, le Service de l’information et de la communication de Hô Chi Minh-Ville a fait le bilan des deux ans de mise en œuvre du projet d’édification de la ville intelligente. Il a insisté sur les résultats de la création de banques de données publiques, du développement des écosystèmes accessibles aux citadins, avec notamment la construction d’un centre de direction d’une ville intelligente, ainsi que d’un centre de cybersécurité et de simulations et autres prévisions socio-économiques.

Concrètement, le 1er arrondissement a mis en service à titre expérimental son Centre de direction de la ville intelligente au sein de son Comité populaire. Plus de 750 caméras de surveillance ont été installées dans les zones résidentielles et dans les postes de police de dix quartiers, en vue de garantir une sécurité optimale. Le Comité populaire du 12e arrondissement a également installé plus de 600 caméras de surveillance dans les zones résidentielles et les postes de police. Un centre de gestion des images a vu le jour au commissariat de police de cet arrondissement.

Le 12e arrondissement a également déployé des applications informatiques pour la direction et l’administration de différentes unités, en particulier la mise en œuvre de logiciels de gestion de documents, fichiers de travail, dossiers administratifs, un système de gestion des zones résidentielles, la planification du système d’information de gestion, et une application d’image de télédétection dans la gestion des ressources urbaines et environnementales.

Échanges entre autorités et habitants

Le Comité populaire de la ville a présidé le 14 février dernier une conférence sur la mise en œuvre du projet d’élaboration de la ville intelligente dans ses 24 arrondissements et districts. Il a recommandé aux organismes compétents de préciser les objectifs et domaines ainsi que la feuille de route de réalisation, et de rechercher des consultants pour accélérer le projet. La ville a également mis sur pied une équipe de collecte, d’analyse et de traitement des opinions des services compétents comme des consultants.

Lors de cette conférence, Nguyên Thành Phong, président du Comité populaire municipal, a souligné que "la construction d’une ville intelligente doit être pleinement comprise et suivie de près dans le but de servir la population, en élargissant la connectivité entre celle-ci et les autorités locales".

Beauté dynamique de Hô Chi Minh-Ville. Photo : Thê Anh/VNA/CVN

Afin de favoriser l’accès aux informations sur les services médicaux et d’éducation de la ville, le Service municipal  de l’éducation et de la formation et celui de la santé ont mis en place le 11 février dernier un centre de direction de l’éducation et de la santé intelligent, à titre expérimental, où a été  établi également un système de surveillance et de lutte contre la pandémie de COVID-19.

Ce centre a pour mission d’assurer le partage de données avec le Centre municipal de gestion urbaine intelligente, en utilisant la technologie d’intelligence artificielle (IA) pour garantir toutes les exigences de sécurité et de confidentialité. Selon Lê Hông Son, directeur du Service municipal de l’éducation et de la formation, ce centre-pilote est la première étape afin de mettre en œuvre avec succès des programmes d’éducation intelligente. Dans l’immédiat, deux projets sont déployés : centre d’administration de l’éducation intelligente et modèle d’école intelligente.

Lors de la cérémonie d’inauguration du Centre de santé intelligent, le Service municipal de la santé et la Société par actions Tiên Bô ont signé un accord de coopération pour son développement. Tiên Bô s’est engagée à relier le Service de la santé avec plus de 100 hôpitaux célèbres de 12 pays ayant des pratiques de santé avancées afin de partager des expériences de gestion.

Selon le secrétaire du Comité du Parti pour Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thiên Nhân, l’élaboration de la ville intelligente est une tendance irréversible, mais jusqu’à présent, la ville n’en est qu’au stade purement expérimental. Il a demandé aux services municipaux compétents de sélectionner des sous-traitants d’ici septembre avant de soumettre la liste au Conseil populaire en octobre pour ratification, afin que ce projet soit déployé dès cette année.

En cette conjoncture de pandémie, M. Nhân a demandé à l’ensemble du système de santé de favoriser les meilleures installations et de mener des consultations internes et externes en ligne. Le tout est d’améliorer l’efficacité de la gestion, comme la mise à jour quotidienne des données. Et le centre susmentionné permettra également aux médecins des hôpitaux de se munir d’outils pour améliorer leurs compétences professionnelles.

Truong Giang/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).