16/08/2017 00:26
À la fin de la semaine dernière, le gouvernement, les principaux groupes économiques et les grandes sociétés du pays se sont réunis pour revoir le plan de développement économique de 2017.
>>Tây Nguyên : 100% des communes reliées au réseau électrique national
>>Acier : la production nationale en hausse

Sous la houlette du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, les principaux groupes économiques et les grandes sociétés du pays ont défini les mesures qui permettront d’atteindre une croissance de 7,42% au cours des 5 prochains mois,  un chiffre indispensable pour atteindre l’objectif fixé de 6,7% en 2017.

La réunion gouvernementale sur le plan de développement économique de 2017, a eu lieu le 12 août à Hanoï. 
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

De multiples solutions

Cette réunion faisait suite à la session gouvernementale du mois de juillet, ce qui en dit long sur la détermination du gouvernement à atteindre l’objectif de croissance fixé. Les responsables des ministères, des groupes économiques et des grandes sociétés y ont unanimement affirmé être en mesure de réaliser les missions qui leur ont été confiées.

Selon eux, la valeur de l’industrie de manufacture pourrait augmenter de 12%, le chiffre d’affaires du tourisme de 30% grâce notamment aux touristes étrangers dont le nombre se situerait entre 13 et 15 millions de personnes.

Le secteur le plus prometteur semble être les exportations. Au cours des 7 premiers mois de l’année, elles ont rapporté au pays plus de 115 milliards de dollars, soit une hausse de 19%. Le ministère de l’Industrie et du Commerce table sur un chiffre record de 200 milliards de dollars pour 2017.

Le ministre Trân Tuân Anh se dit confiant, plusieurs accords de libre-échange devant entrer en vigueur prochainement. « Dans l’intégration internationale, il est primordial de savoir tirer profit des nouvelles circonstances, en l’occurrence les accords de libre-échange. Nous continuerons de réformer la gestion du marché pour être plus flexible tout en nous basant sur une stratégie à long terme susceptible d’assurer un développement durable de différentes filières de produits. »

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc se veut encore plus ambitieux. Il demande de tout mettre en œuvre pour réaliser un volume d’exportations de 90 milliards de dollars d’ici à la fin de l’année afin de porter le chiffre d’affaires du secteur à 205 milliards de dollars en 2017.

« C’est un chiffre énorme mais nous devons l’atteindre à tout prix pour réduire le déficit commercial. En plus des guichets uniques nationaux, il faudra trouver d’autres mesures pour fluidifier le marché, augmenter la productivité, améliorer la qualité des produits, promouvoir la production et diversifier les services rendus aux touristes étrangers au Vietnam. Grâce à l’année de l’APEC 2017, des dizaines de milliers de personnes se sont rendus et se rendront au Vietnam. Quels sont les produits et les services qu’on pourra leur offrir ? D’une manière plus générale, je vous demande de vous focaliser sur les principaux produits et les principaux marchés, d’accélérer la réforme administrative et de réduire les contrôles sur les produits destinés à l’exportation», a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout), a dirigé la réunion le 12 août à Hanoï. 
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

La stabilité macro-économique demeure la grande priorité

La croissance ne représente qu’un des 13 objectifs fixés par l’Assemblée nationale du Vietnam. Ministères, collectivités locales et groupes économiques se sont engagés à réaliser l’intégralité de ces objectifs. Les administrations prévoient la mise en œuvre d’un grand nombre de projets et de programmes prioritaires, qui consistent notamment à fluidifier l’écoulement des produits et à promouvoir le tourisme. Elles collaboreront plus étroitement  à la gestion budgétaire, monétaire, commerciale et de l’investissement, l’objectif étant de contrôler l’inflation tout en accélérant la croissance et en maintenant la stabilité macro-économique.

Le Docteur Nguyên Duc Thanh, directeur de l’Institut d’études économiques et politiques, indique : « Le principal enjeu consiste à poursuivre les réformes pour améliorer l’environnement des affaires et  réduire les frais de fonctionnement des entreprises locales. Plus leurs bénéfices sont élevés et plus elles seront motivées à élargir leurs affaires. C’est essentiel pour l’avenir du pays. »

Avec la détermination et la mobilisation de tout le système politique, une croissance de 6,7% en 2017 est tout à fait réalisable.
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).