24/04/2019 17:46
Pour stimuler les exportations vers les marchés développés, le respect de la responsabilité sociale (RSE) est essentiel et presque obligatoire pour les entreprises vietnamiennes, surtout dans le contexte de mise en œuvre des accords de libre-échange comme le CPTPP et l’EVFTA.
>>Effets de l’accord de libre-échange Vietnam-Union européenne
>>Bois: bonnes exportations au 1er trimestre
>>Le secteur agricole progresse de 2,68% au premier trimestre

Séminaire “Alliance des entreprises pour la responsabilité sociale - Coopération dans les filières du bois et  des produits aquatiques”,  tenu le 24 avril à Hô Chi Minh-Ville.

Dans le cadre du projet "Chaîne d'approvisionnement responsable en Asie" (RSCA), l’antenne de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam à Hô Chi Minh-Ville (VCCI-HCM) a organisé le 24 avril dans cette ville, en collaboration avec Eurocham, un séminaire intitulé “Alliance des entreprises pour la responsabilité sociale - Coopération dans les filières du bois et des produits aquatiques”.

L'atelier visait à partager des normes de travail, des pratiques en matière de RSE d’entreprises multinationales, d’acheteurs étrangers et les défis des entreprises locales opérant dans les secteurs des produits aquatiques et de la transformation du bois.

Lors du séminaire, Vincent Gothknecht, représentant en chef de la compagnie I. Schroeder KG - une société allemande spécialisée dans l'achat de produits agricoles et aquatiques au Vietnam pour approvisionner les principaux distributeurs européens, a indiqué que les échanges commerciaux Vietnam - UE devraient fortement augmenter une fois   que l'Accord de libre-échange UE – Vietnam (EVFTA) sera en vigueur (en 2020).

Certificats de responsabilité sociale

Mais actuellement, la majorité des entreprises vietnamiennes de ces secteurs n’ont pas encore de certifications en matière de RSE comme l’exigent les importateurs européens. “Les entreprises vietnamiennes doivent mettre les bouchées doubles pour obtenir ces certificats de responsabilité sociale si elles veulent accroître leurs exportations dansl'UE ”, a déclaré M.Gothknecht.

Fredy Guayacan, conseiller principal du projet RSCA, lors de la cérémonie d’ouverture du séminaire.

L’encouragement de la pratique de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et la conduite responsable des entreprises (RBC) dans le monde des affaires pour un développement durable et complet, conforme aux normes internationales, est devenue une priorité nationale dans le contexte où le Vietnam a ratifié une série d’accords de libre-échange tels que CPTPP ou EVFTA.

Il existe maintenant de nombreuses directives et outils pour traiter les problèmes liés à la RSE et à la RBC, par exemple la durabilité, la transparence, l'environnement, les droits de l'homme et les normes sur l’emploi. La Déclaration de principes tripartite sur les entreprises multinationales et la politique sociale de l'Organisation internationale du travail (Déclaration sur les EMN de l’OIT) fournissent également des orientations aux entreprises multinationales, gouvernements et employeurs/employés, en matière d’emploi, de formation, de conditions de travail et de relations de travail.

Conformément aux principes de la Déclaration de l’OIT et aux Principes directeurs de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en faveur des entreprises multinationales, l’Union européenne, l’OIT et l’OCDE ont lancé en Chine, au Japon, au Myanmar, en Thaïlande, aux Philippines et au Vietnam le projet de "Chaîne d'approvisionnement responsable en Asie" (RSCA).

Au Vietnam, le projet est mis en œuvre depuis novembre 2018 par l’antenne à Hô Chi Minh-Ville de la Chambre de commerce et d'industrie du Vietnam (VCCI-HCM).

"En octobre 2017, la VCCI, avec le soutien de l'OIT et du gouvernement japonais, a créé l’alliance des entreprises pour la responsabilité sociale dans le secteur de l’électronique. Il nous faut désormais envisager la création d’une alliance similaire dans les filières du bois et  des produits aquatiques" a conclu Trân Thi Lan Anh, secrétaire générale adjointe et directrice du Bureau des employeurs de la VCCI.

Texte et photos: Trung Khánh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Des conteneurs pour loger les touristes à Quang Ninh Le homestay T&N, dans la province de Quang Ninh, a la particularité d’être constitué de 26 containeurs. Une architecture particulièrement atypique qui attire les amateurs d’expériences singulières.