13/03/2021 15:17
Le Conseil de sécurité de l’ONU a réclamé vendredi 12 mars dans un communiqué une "participation pleine, égale et significative des femmes" au processus politique devant conduire à la paix en Afghanistan, sans évoquer les récentes propositions des États-Unis pour parvenir à cette fin.

>>Des milliers de femmes se mobilisent pour défendre leurs droits
>>Le chef de l'ONU appelle à un financement stable et prévisible pour le maintien de la paix au Sahel

>>L'ASEAN renforce le rôle des femmes dans la prévention des conflits

Des Afghanes à Jalalabad, le 8 mars 2021. Photo : AFP/VNA/CVN

"Les membres du Conseil de sécurité reconnaissent qu’une paix durable ne peut être obtenue que grâce à un processus de paix global et inclusif dirigé par les Afghans", ajoute le texte diffusé par la présidence américaine de l'instance suprême de l’ONU. 

Ce processus "vise un cessez-le-feu permanent et global, ainsi qu’un règlement politique inclusif pour mettre fin au conflit en Afghanistan", précise le communiqué, qui condamne par ailleurs "dans les termes les plus forts le nombre alarmant d’attaques visant délibérément des civils en Afghanistan".

Sans identifier de groupes en particulier, "les membres du Conseil de sécurité expriment aussi leur profonde préoccupation face à la menace posée par le terrorisme en Afghanistan et dans la région", dans ce texte approuvé par les 15 membres du Conseil de sécurité de l’ONU.

Ils "encouragent vivement les parties aux négociations à prendre des mesures de confiance, y compris la réduction de la violence, et à continuer de s’engager de bonne foi" dans un processus de paix, indique par ailleurs le communiqué.

Washington a soumis récemment un projet d’accord de paix aux autorités de Kaboul et aux talibans, prévoyant entre autres la création d’un "nouveau gouvernement inclusif", selon une lettre du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken révélée par des médias afghans.

Dans cette perspective, les États-Unis ont proposé de tenir une prochaine réunion inter-afghane en Turquie et d’organiser sous l’égide de l’ONU une session ministérielle internationale réunissant les États-Unis, la Russie, la Chine, l'Inde, le Pakistan et l'Iran pour forger "une approche unitaire" sur l’avenir de l'Afghanistan.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.