29/06/2020 17:58
Le chef de l'État polonais, le conservateur Andrzej Duda, candidat à sa réélection, est contraint à un second tour le 12 juillet par son rival libéral Rafal Trzaskowski, à l'issue du premier tour dimanche 28 juin.
>>Les Polonais élisent leur président dans un scrutin retardé

Le président polonais Andrzej Duda s'adresse à ses partisans après les résultats du premier tour de la présidentielle, le 28 juin à Lowicz.
Photo : AFP/VNA/CVN

Andrzej Duda a obtenu le soutien de 41,8% de Polonais alors que le maire de Varsovie a été appuyé par 30,4% des électeurs, selon ce sondage réalisé par l'institut IPSOS après la fermeture des bureaux de vote.

"L'avance est énorme et je vous en suis reconnaissant", s'est félicité M. Duda, 48 ans, lors de sa soirée électorale à Lowicz dans le centre de la Pologne.

Pour le candidat libéral, le deuxième tour sera "un choix entre la Pologne ouverte (...) et ceux qui cherchent tout le temps des conflits".

"Je serai le candidat du changement", a promis M. Trzaskowski, lui aussi âgé de 48 ans, dont le mot d'ordre est "On en a assez" et qui a bien des raisons d'espérer le soutien d'une bonne part des électeurs des autres concurrents.

La campagne électorale a été dominée par des préoccupations concernant l'état de la démocratie et les questions sociales, alors que la Pologne fait face à sa première récession depuis la fin du communisme.

Les Polonais se sont déplacés en masse aux bureaux de vote et le taux de participation était de 62,90%, selon le même sondage. 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.