16/10/2020 15:01
Ces dernières années, le gouvernement et les localités offrent de nombreuses incitations et ont leurs propres politiques pour promouvoir les industries auxiliaires, afin d'encourager davantage d'entreprises vietnamiennes à participer à la chaîne d'approvisionnement mondiale.
>>Pour favoriser l’essor des industries auxiliaires
>>Promouvoir le développement des industries auxiliaires

Le Vietnam disposent de près de 2.000 entreprises spécialisées dans la production de pièces détachées.
Photo : VNA/CVN

Cependant, la réalité montre que les entreprises de ce secteur sont encore faibles et n'ont pas la capacité de soutenir la concurrence. Les experts affirment que pour être compétitif sur le terrain de jeu mondial, il est très important de faire de gros efforts de la part des entreprises elles-mêmes.

Selon les statistiques du ministère de l'Industrie et du Commerce, le Vietnam disposent de près de 2.000 entreprises spécialisées dans la production des pièces détachées et des composants dont seulement 300 participent au réseau de production d'entreprises multinationales. Le nombre d'entreprises dans le secteur des industries auxiliaires représente près de 4,5% du total d'entreprises de l'industrie manufacturière. En 2020, le Vietnam s'efforce d'avoir 1.000 entreprises ayant la capacité d'approvisionnement à celles d'assemblage et aux groupes multinationaux dans son territoire.

Hanoï est l'une des localités qui créent des conditions et politiques favorables aux entreprises du secteur des industries auxiliaires de se développer. Selon le Comité populaire de Hanoï, la ville attirera dans les temps à venir des flux d'investissements de tous les secteurs économiques dans l'industrie auxiliaires, afin d'augmenter le nombre et la qualité des entreprises opérant en ce domaine. Elle se concentrera sur trois secteurs clés dont la production des pièces détachées, les industries de soutien au service des industries de haute technologie et celles pour les secteurs du textile et des chaussures.

D'ici fin 2020, les industries auxiliaires devrait représenter environ 18% de la production du secteur manufacturier de Hanoï. L'indice de développement des technologies des industries de soutien devrait augmenter de plus de 12%, contribuant à l'objectif de 8,6% à 9% du taux de croissance économique municipal durant la période 2016-2020.

La ville a fixé l'objectif d'ici à la fin de l'année d'avoir 900 entreprises opérant des industries auxiliaires, dont 400 disposent d'un système de production et des produits répondant aux normes internationales, capables de participer aux chaînes d'approvisionnement des groupes multinationaux au Vietnam.

Les entreprises vietnamiennes spécialisées dans l’industrie auxiliaire sont toujours à la recherche de nouvelles orientations de développement.
Photo : VNA/CVN

Augmenter la compétitivité

Pour développer les industries auxiliaires, le gouvernement a promulgué plusieurs documents juridiques tels que la Résolution N°111/2015/NĐ-CP du gouvernement sur le développement des industries auxiliaires, la Décision N° 68/QĐ-Ttg publiée le 18 janvier 2017 du gouvernement sur l'adoption du programme de développement des industries de soutien en 2016 et 2025. Récemment, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a  promulgué la Résolution N°115 sur les solutions visant à accélérer le développement des industries de soutien avec plusieurs politiques. Cela permet à de nombreuses entreprises de s'attendre à un grand coup de pouce pour développer les industries de soutien et l'industrie manufacturière du Vietnam.

Le Vietnam s’est fixé pour objectif de développer des produits industriels hautement compétitifs, satisfaisant 45% de la demande de fabrication et de consommation nationales, ce qui représente près de 11% de la valeur de production industrielle. Il faudrait alors un millier d’entreprises capables de fournir des produits aux entreprises et sociétés multinationales à l’échelle nationale.

D’ici 2030, les produits des industries de soutien devraient répondre à 70% de la demande de production et de consommation nationales, soit environ 14% de la valeur de production industrielle, alors que près de 2.000 entreprises fourniront des produits à des sociétés de montage et à des multinationales à travers le pays.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, la Résolution N°115 est la base et la prémisse pour les ministères et branches de donner des politiques plus concrètes. Ce sera un coup de pouce pour promouvoir le développement des industries auxiliaires, ouvrant une grande opportunité pour le Vietnam d'accueillir des flux de capitaux d'investissement.

Les experts ont estimé que les politiques du gouvernement ont vraiment créé des conditions favorables au développement des entreprises du secteur des industries auxiliaires.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.