09/09/2014 11:50
Après le grave accident de la route survenu à Lào Cai (Nord) le 1er septembre, le ministre des Transports et des Communications, Dinh La Thang, a demandé aux administrations concernées de réviser la réglementation des conditions de circulation des autobus couchettes.

>>Les accidents de la circulation font 114 morts en quatre jours de congé
>>Les accidents de la circulation font 30 morts le 1er septembre

C’est le point principal d’une réunion convoquée par le ministre Dinh La Thang, dès son retour des lieux de l’accident mortel qui a eu lieu dans le district de Bat Xat, province de Lào Cai. Il a demandé une enquête rapide sur les causes de l’accident pour déterminer s’il est dû à une défaillance mécanique ou aux infrastructures routières.

Par ailleurs, compte tenu des spécificités techniques de ces véhicules, le ministre a enjoint le Département de l’enregistrement et du contrôle du Vietnam de promulguer ce mois un texte interdisant la circulation des bus couchettes sur les trajets dangereux en zone montagneuse.

Réunion du ministère des Transports et des Communications, le 3 septembre à Hanoi. Photo : BGTVT/CVN 


Selon l’inspecteur en chef adjoint dudit ministère Thach Nhu Sy, le phénomène le plus préoccupant, c’est que de nombreuses compagnies utilisent les bus et bus couchettes pour transporter des marchandises, ce qui est très dangereux puisque ces véhicules ne sont pas conçus pour cela.

«Prochainement, tous les véhicules, dont les bus couchettes fabriqués au Vietnam, devraient faire l’objet de tests avant leur mise en service. Même si les grands constructeurs comme Toyota et Hyundai effectuent toujours des tests sur leurs nouveaux véhicules avant de demander leur homologation», souligne Khuât Viêt Hùng, vice-président du Comité national de la sécurité routière.

«Il faut élaborer un plan d’aménagement de lignes pour les bus couchettes et définir les axes qui leur seront interdits, ce qui sera fait dans un prochain arrêté complémentaire déjà en préparation 91-93/CP en vue de sa soumission ce mois au Premier ministre», affirme le vice-ministre Lê Dinh Tho.

Par ailleurs, le ministre Dinh La Thang a demandé au directeur du Département général des routes du Vietnam, Nguyên Van Huyên, de contrôler la qualité des systèmes des rambardes de sécurité dans toutes régions montagneuses. «Une enquête sur la construction des
rambardes de sécurité le long de la Nationale 4D à Lào Cai où a eu lieu l’accident a été ouverte. Les dossiers sur les travaux et le plan technique doivent être transmis à la police. Le cas échéant, des poursuites pénales seront engagées», souligne le ministre.

De graves accidents

Ces deux dernières années, il y a eu 22 accidents graves de bus couchettes, principalement la nuit ou tôt le matin, dans plus de 30% de cas dans un virage d’une route de col.

Un accident de bus couchettes survenu le 1er septembre dans la province de Lào Cai (Nord) a fait 13 morts et 40 blessés. Photo : Luc Van Toan/VNA/CVN


À l’aube du 15 octobre 2013, un bus couchettes du trajet Hanoi - Lai Châu transportant 35 personnes a perdu le contrôle en raison d’une visibilité réduite dans le virage du pont Minh An, dans le district de Van Chân, province de Yên Bai, défonçant une section du garde-fou du pont avant de chuter dans la rivière, avec pour bilan deux morts sur le coup et deux blessés graves.

Le soir du 1er septembre dernier, un bus couchettes de la compagnie Sao Viêt transportant 53 personnes, au départ de la ville touristique de Sa Pa, a perdu le contrôle en suite d’une collision avec un autre véhicule, traversant le garde-corps pour chuter dans un gouffre de près de 200 m de profondeur, au Km 19 de la Nationale 4D, dans la commune de Tong Sành, district de Bat Xat, province de Lào Cai.

Le lourd bilan de 13 morts et de 40 blessés lance une alarme sur l’insécurité des bus couchettes en zone montagneuse, mais aussi le non-respect de la réglementation par les compagnies de transport et les lacunes de gestion des administrations concernées.

Selon les statistiques, 4.550 bus couchettes circulent dans le pays, dont 860 ont été reconvertis à partir de bus, et 80 importés de Chine. Depuis avril dernier, le Département de l’enregistrement du Vietnam a interdit la reconversion de bus en bus couchettes. La circulation de ce type de véhicule a augmenté en 2010, principalement sur les routes de Hanoi vers les provinces montagneuses du Nord comme Son La, Cao Bang, Diên Biên, Lai Châu et Lào Cai, ou du Centre comme Nghê An et Hà Tinh.


Duy Minh/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.