31/03/2021 16:12
La pandémie de COVID-19 paralyse toutes les activités touristiques depuis plus d’un an maintenant. Cependant, le gel du tourisme accélère le développement des activités virtuelles, considérées comme une tendance qui ouvre de nouvelles opportunités pour un secteur profondément impacté par la crise actuelle.
>>Jours fériés 30 avril-1er mai : les circuits domestiques appréciés
>>Comment garantir la sûreté des fêtes dans le contexte épidémique ?

La grotte de Son Doong, dans la province centrale de Quang Binh, a été nommée parmi les meilleures visites virtuelles des merveilles naturelles du monde. Photo : Vietnamplus/CVN

Jusque-là, ceux qui ne pouvaient pas directement voyager pouvaient faire appel à leur imagination au travers la lecture de livres ou le visionnage de reportages. La réalité virtuelle (VR), qui se développe aujourd’hui, peut transporter l’utilisateur dans une destination, simplement à l’aide des nouvelles technologies. 

Le secteur du tourisme pourra être le grand bénéficiaire de ce développement technologique, et le Vietnam y prend part activement avec, déjà, des réussites exemplaires.

Le développement de la réalité virtuelle

Encore marginale, la technologie VR pourrait se développer très rapidement, notamment à la faveur du contexte particulier de la pandémie de COVID-19. En effet, de plus en plus de recherches sont menées pour faire bientôt de la réalité virtuelle un moyen tout à fait ordinaire pour la population de vivre des expériences de voyage.

Il est possible dès aujourd’hui par exemple d’expérimenter depuis chez soi un tour en hélicoptère au-dessus de l'île de Manhattan ou un voyage en montgolfière au-dessus de l'Ouganda (Afrique). Au Japon, depuis l'adoption de restrictions de voyage en raison du coronavirus, le nombre de visites virtuelles a augmenté d'environ 50%. Récemment, la compagnie japonaise First Airlines a lancé la première compagnie aérienne virtuelle au monde, permettant aux passagers de faire l'expérience du décollage et de l'atterrissage ainsi que d'une visite virtuelle à 360 degrés dans la cabine à leur arrivée dans les destinations proposées, notamment Paris (France), New York (États-Unis), Rome (Italie) et Hawaï. Elle utilise le mappage de projection et les fonctionnalités vidéo sur leurs casques VR. Des visites virtuelles pour explorer le complexe du temple archéologique d'Angkor Wat ont également été lancées au Cambodge, ramenant les visiteurs dans le passé pour admirer l'architecture ancienne.

Si la situation sanitaire mondiale est à l’origine de cet engouement, la technologie pourra répondre aussi dans l’avenir à la demande de celles et ceux qui ne peuvent pas voyager, comme les personnes handicapées ou les personnes âgées, les personnes dans des conditions de santé défavorables et celles à faible revenu.

Dans ce domaine, le Vietnam ne sera pas en reste.

Les premières expériences au Vietnam

Les collines de thé de Môc Châu (province de Son La, Nord-Ouest).
Photo : DL/CVN

Et si vous partiez explorer les collines de thé de Môc Châu (province de Son La, Nord-Ouest) ou la grotte de Son Doong (province centrale de Quang Binh) tout en restant dans votre salon ? Ce sont en effet les premières expériences de réalité virtuelle mises en place au Vietnam.

Avec la richesse naturelle et historique qu’on lui connait et le développement technologique actuel, le Vietnam a également rejoint la course au développement du tourisme virtuel. Une première visite virtuelle a été créée ces dernières années, il s’agit de celle de la célèbre grotte de Son Doong. L’expérience a d’ailleurs été nommée parmi les 10 meilleures visites virtuelles des merveilles naturelles du monde par le journal britannique The Guardian.

Les aventuriers virtuels ont en effet la possibilité d'explorer la plus grande grotte naturelle du monde à l'aide seulement de leurs ordinateurs ou de leurs smartphones. Une fois "sur place", ils peuvent participer à une randonnée créée à partir d'images prises à 360 degrés et d'effets sonores. Cette aventure leur permettra de traverser des cavernes baignées de lumière, d’apercevoir une stalagmite de 70 m de hauteur et de pénétrer dans d'énormes gouffres dans la jungle.

Une autre visite virtuelle au Vietnam qui mérite d'être mentionnée est celle du plateau de Môc Châu. L’expérience offre la possibilité de visiter la cascade de Dai Yêm et la forêt de pins du village d'Ang.

D'autres lieux célèbres tels que le lac Hoàn Kiêm (Épée restituée) à Hanoï, la poste de Hô Chi Minh-Ville, plusieurs musées et de nombreux vestiges ont également été numérisés pour être mis à la disposition des voyageurs virtuels.

Le développement du tourisme virtuel met à contribution de nombreuses parties prenantes, a plusieurs niveaux. Parmi ces acteurs, les agences nationales de gestion de l'industrie du tourisme jouent un rôle de premier plan dans la collecte des informations pertinentes en numérisant les données des destinations et en les utilisant pour développer des visites virtuelles.

Si la pandémie de COVID-19 a impacté très fortement l’industrie du tourisme, la période est aussi l’occasion d’explorer de nouveaux moyens de voyager. La technologie aidant, la réalité virtuelle sera certainement dans les futures décennies un produit de consommation important. Le Vietnam, disposant de sites touristiques grandioses, pourrait bien en tirer parti et accroitre sa notoriété.
 
Thuy Hà/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.