03/05/2019 08:38
Le président Nicolas Maduro et l'armée sont passés jeudi 2 mai à l'offensive contre "les opposants", deux jours après une tentative de soulèvement manquée d'un groupe de soldats passé dans le camp de l'opposant Juan Guaido.
>>La Russie appelle au dialogue face à l’escalade des tensions au Venezuela
>>Venezuela: le président de l’ACN appelle à défendre le gouvernement


Le président vénézuelien Nicolas Maduro (blouson marron) prononce un discours devant des soldats rassemblés au camp militaire de Fuerte Tiuna, à Caracas, le 2 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Oui, nous sommes en plein combat, le moral doit être au maximum dans cette lutte pour désarmer tous opposants", a asséné le chef de l'État, Nicolas Maduro à 4.500 soldats rassemblés à Caracas dans la cour du Fort Tiuna, la principale caserne du pays, au cours de cette cérémonie radio-télévisée.

"Loyauté toujours, trahison jamais!", a scandé le président vénézuélien, flanqué de son ministre de la Défense, le général Vladimir Padrino, et de plusieurs autres officiers de haut rang.

Ce discours s'inscrit dans la continuité de la chasse aux "opposants" que Nicolas Maduro a lancée dès mardi soir 30 avril.

La tentative de soulèvement du 30 avril s'est dégonflée au cours de la journée. Quelque 25 militaires opposants ont demandé l'asile à l'ambassade du Brésil à Caracas.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Le jardin Ave Maria et la magnifique cathédrale de Bùi Chu attirent les touristes Le jardin Ave Maria et la cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Bùi Chu âgée de 135 ans, sont devenus depuis longtemps une destination attrayante pour de nombreux touristes vietnamiens et étrangers.