02/02/2019 15:11
L'opposition vénézuélienne, dirigée par le président autoproclamé Juan Guaido, défie samedi 2 février dans la rue le chef de l'État Nicolas Maduro pour exiger qu'il abandonne le pouvoir, à l'occasion du très symbolique 20e anniversaire de la révolution bolivarienne du défunt Hugo Chavez.

>>Venezuela: la justice interdit à Guaido de quitter le pays et gèle ses actifs financiers
>>Venezuela: le Parlement appelle à la mobilisation pour un "gouvernement de transition"
>>Venezuela: le Parlement déclare illégitime le nouveau mandat de Maduro

 

Des opposants à Nicolas Maduro manifestent le 30 janvier 2019 à Caracas. 
Photo: AFP/VNA/CVN 


C'est dans un contexte particulièrement tendu que les deux camps doivent défiler à partir de 10h00 locales (14h00 GMT) en deux lieux distincts de Caracas. Au Venezuela, pays pétrolier qui fut le plus riche d'Amérique latine, deux hommes se disputent le pouvoir: Nicolas Maduro, qui n'est pas reconnu par une partie de la communauté internationale, et l'opposant Juan Guaido, soutenu par les États-Unis, la plupart des États latinoaméricains et certains pays européens.

La manifestation de l'opposition devant la représentation de l'UE au Venezuela veut envoyer "un message à l'Union européenne" pour remercier "tous ces pays qui, très bientôt, vont nous reconnaître", a déclaré Juan Guaido, 35 ans, qui préside le Parlement, seule institution contrôlée par les adversaires de Nicolas Maduro. Ceux-ci jugent le second mandat de M. Maduro, entamé le 10 janvier, illégitime car issu d'élections frauduleuses.

Le choix de défiler samedi 2 février n'est pas anodin: c'est le jour anniversaire des 20 ans de la "révolution bolivarienne", du nom du héros de l'indépendance Simon Bolivar. Cet anniversaire marque l'investiture, le 2 février 1999, du président socialiste Hugo Chavez (1999-2013), aujourd'hui décédé et dont se réclame Nicolas Maduro.

AFP/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Fête printanière de Côn Son - Kiêp Bac à Hai Duong

La cérémonie d’ouverture de la fête traditionnelle de Côn Son et de commémoration du 685e anniversaire du décès du vénérable Huyên Quang (1334-2019), troisième fondateur de la secte bouddhique Trúc Lâm (Forêt de bambous), s’est tenue mercredi 20 février dans la province de Hai Duong (Nord).