10/07/2019 17:34

Le Venezuela a accusé mardi 9 juillet les États-Unis de vouloir saboter le dialogue entre le gouvernement et l'opposition qui vient de reprendre dans l'île de la Barbade avec la médiation de la Norvège. "Après l'échec retentissant de tous ses modes d'agression contre le Venezuela, l'administration de (Donald) Trump veut détruire le processus de dialogue politique entre le gouvernement et l'opposition", a déclaré sur Twitter le ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza, cité par des médias. Le gouvernement américain veut "imposer son agenda de guerre", a écrit M. Arreaza, sans préciser de quelles actions récentes des États-Unis. M. Arreaza est l'un des membres de la délégation envoyée par le président Nicolas Maduro pour négocier avec les représentants de l'opposition vénézuélienne menée par le chef du parlement Juan Guaido, reconnu comme président par intérim par une cinquantaine de pays dont les États-Unis. Pour sa part, le président Maduro s'est prononcé avec insistance mardi 9 juillet pour un rapprochement entre les positions du gouvernement et de l'opposition, afin de résoudre la crise que connaît le Venezuela et de "parvenir à la paix".
 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Le PM appelle à un développement durable et inclusif du tourisme à Lào Cai Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a assisté le 20 juillet à une conférence de promotion de l’investissement, du commerce et du tourisme de la province montagneuse de Lào Cai, au Nord-Ouest.